Résumé match
OM - TFC

Après avoir regardé les autres jouer cette semaine, l'OM retrouve le leader ce soir au Vélodrome. Se réjouir des défaites parisiennes ça va un moment, mais maintenant il s'agit de gagner et de faire taire les critiques.
Anigo, Fiorèse, Pedretti, Costa et la défense sont dans le viseur, ce soir défaite interdite !

Le match :
D'emblée, le constat est clair : le public est chaud bouillant. Le tifo organisé pour Creyf's Intérim fait un bide. Les supporters ont sorti les banderoles anti-dirigeants et invectivent les joueurs. Bougez vous le cul, il nous faut le titre... Ca a le mérite d'être clair, les Olympiens ne peuvent pas se cacher ce soir. L'équipe de départ est la même qu'à Bonal, seul Johnny Ecker remplace poste pour poste Leyti N'Diaye.
Les joueurs Marseillais rentrent dans le match avec du mordant, et c'est comme ça qu'on aime les voir jouer. Mais en face les jeunes Toulousains ont du répondant et ne reculent pas.

10ème minute : Coup franc rapidement joué pour Fabrice Fiorèse qui place sa tête décroisée au ras du poteau de Revault. Le public applaudit le néo-olympien.

11ème : Ballon cafouillé par la défense Marseillaise. Moreira pique au centre, oublie Eduardo seul à gauche, et frappe. Barthez fait un arrêt impeccable.

19ème : Coup franc Toulousain à l'entrée de la surface. Grosse frappe de Dalmat mais Fabien Barthez s'interpose.

20ème : Moreira déborde sur la gauche et centre pour Eduardo seul à trois mètres. Barthez sort un arrêt réflexe incroyable sur cette frappe à bout portant.

32ème : Barthez encore en sauveur ! Suite à un débordement d'Emana, le ballon revient sur Taïder qui contrôle et frappe. En deux temps, notre Divin Chauve stoppe le ballon sur la ligne de but.

Ca chauffe pour l'OM ! Toulouse joue bien au ballon, on se demande encore comment ils ne mènent pas encore au score...

1-0 : Sur l'action qui suit, Habib Bamogo déborde son défenseur et centre pour Luyindula seul devant le but. D'un plat du pied tranquille, et au plus fort de la domination Toulousaine, il ouvre le score.

37ème : Coup de théâtre ! L'arbitre assistant appelle Mr Hamer à propos du duel Ecker - Eduardo. Après une courte discussion, et à la surprise générale, le Luxembourgeois expulse les deux joueurs. Certes les deux se frictionnaient dur, mais Mr Hamer prouve une nouvelle fois qu'il a le carton facile...

46ème : Bamogo, de la tête, oblige Revault à sortir une claquette des grands soirs. Sur le corner qui suit, Peguy Luyindula est à deux doigts de doubler la mise, sa tête frôle le poteau.

Mi-temps : L'OM peut se réjouir de rejoindre les vestiaires avec un but d'avance. Mais à manquer de réalisme, Toulouse se retrouve mené. José Anigo a attendu la pause pour effectuer son changement. Leyti N'Diaye remplace Bruno Cheyrou, qui a été plutôt brouillon en première période.

D'entrée de deuxième mi-temps, Costa, à l'image de José Anigo qui a scié son plâtre, manque de cisailler la jambe d'un Toulousain. Les Olympiens ont les crocs ! Après un quart d'heure de jeu, Samir Nasri foule pour la première fois la pelouse du Vélodrome en remplacement de Pegguy Luyindula.

62ème : Nouveau coup franc puissant et cadré de Stéphane Dalmat. Barthez repousse de nouveau la frappe du milieu Toulousain.

67ème : Fabrice Fiorèse, remplacé par Laurent Battles, sort sous les applaudissements. Visiblement, Tonini a du se sentir plutôt seul au niveau sifflets...

70ème : Fait plutôt rare, c'est l'arbitre de champ, Mr Hamer, qui est remplacé par le très moustachu Mr Fidri. Touché à la cuisse, le Luxembourgeois laisse la dure tâche au 4ème arbitre de rentrer dans un match à 20 minutes de son terme.

La fin de match est hachée. Les occasions ne sont pas vraiment franches, les deux équipes ont du mal à faire la différence. Peu à peu, les Violets font le siège dans le camp Marseillais. Mais on sent qu'il n'y a plus que 20 joueurs sur le terrain. Le temps passe vite, et on ne voit plus grand-chose. Bixente Lizarazu et Eduardo Costa font parler la hargne. Pedretti frappe bien en fin de match, mais sans succès. C'est donc sur ce score de 1 but à 0 que l'OM remporte sa deuxième victoire de la saison à domicile.

Le match, parti sur des bases très rapides, aura nettement baissé en intensité durant la seconde période. L'OM s'est battu et, à 10 contre 10, a tenu bon. Ils ne devaient pas perdre ce match, ils l'ont gagné. De son côté Toulouse peut avoir de gros regrets. Ils ont eu énormément d'occasions mais sont tombés contre un Barthez imbattable.
Du côté Olympien, l'essentiel est la victoire et les trois points. Samir Nasri a fait une bonne rentrée mais paraît encore un peu juste. De son côté, Leyti N'Diaye a fait preuve de solidité. Cela n'a pas empêché le public Marseillais de siffler... Après deux défaites d'affilée, on aurait plutôt tendance à se satisfaire d'une victoire. Mais ce public est décidément impatient... Heureusement que Barthez était là pour recevoir son ovation.
Espérons que cette victoire en appellera d'autres. On a vu du mieux ce soir mais l'équipe n'est pas encore au point à 100%. Rendez vous Route de Lorient dans 4 jours.

Infos sur le match

samedi 18 septembre 2004 (Saison 2004/2005) - 50 000 spectateurs

Arbitré par Alain Hamer

Onze marseillais

Fabien Barthez, Habib Beye, Bixente Lizarazu, Abdoulaye Meité, Johnny Ecker, Eduardo Costa, Benoit Pedretti, Fabrice Fiorèse, Bruno Cheyrou, Habib Bamogo, Péguy Luyindula, Remplaçants Jérémy Gavanon, Steve Marlet,

Les buteurs

Péguy Luyindula (35')

Remplacements

Avertissements

Les notes de FootMarseille

Précédents matchs de l'OM

Dans l'actualité de l'OM