Résumé match
Monaco - OM

Hasard du calendrier, après les qualifications historique de Monaco pour la finale de la prestigieuse Ligue des champions et celle de Marseille en finale de la coupe de l'UEFA, les deux clubs méditerranéens se rencontrent dans l'antre stade Louis II. Match important pour les hommes de Deschamps qui jouent toujours le titre. Match de prestige pour les marseillais qui ne peuvent plus espérer une qualification pour l'Europe en championnat. Monaco est assurément la meilleure équipe du championnat de France et les 20 millions d'euros d'avantages fiscaux annuels, dont ils bénéficient fort injustement, ne sont pas la seule raison de cette réussite. Pas la seule ... mais quand même la principale.


Le match :
Anigo a mis son survêtement de Ligue 1 et Deschamps est toujours sapé comme un représentant de commerce. Louis II est aux marseillais. Les autochtones n'ont que leurs Rolex à agiter pour faire du bruit.

Les olympiens sont bizarrement dans le coup physiquement 72 heures après le choc contre Newcastle. Laurent Batlles reconverti en défensif fait un superbe travail d'orientation du jeu marseillais notamment vers Koke, intenable sur le coté droit et Stepan Vachousek (qu'on se languit de revoir à son meilleur niveau) sur la gauche. Derrière, ça reste solide même si Monaco a des clients (Ludovic Giuly, Fernandao Morientes).

20ème minute : Ecker quitte sa défense pour apporter le surnombre, repique au centre et frappe ; le ballon passe de très peu à droite de la cage de Roma
23ème minute : superbe frappe de l'excellent Ibarra, heureusement non cadrée
30ème minute : énormes occasions pour Marseille avec tout d'abord Steve Marlet puis Koke qui tous deux se heurtent à un grand Roma

Techniquement impeccable et très appliqué, Brahim Hemdani fait un excellent début de partie en vrai patron comme tout le reste de la défense. Habib Beye est aussi très présent dans le marquage individuel de Fernandao Morientes.
Difficile de supporter les commentaires du nain Vauclusien qui suintent l'anti-OM.
Marseille fait l'essentiel du jeu et Monaco court après le ballon. Très peu d'erreurs techniques et peu de fautes méchantes. La première mi-temps se termine sur un score vierge.

Marseille déroule en ce début de deuxième mi-temps. Monaco est toujours aux fraises.

50ème minute : Plasil ouvre pour Giuly qui perd son duel contre un Fabien Barthez impérial
56ème minute : fantastique Koke qui transperce la défense monégasque en une accélération et décale impeccablement Steve Marlet qui hélas bute sur Flavio Roma

Le match sent le KO. Marseille joue plus bas depuis la rentrée de Nonda et on sent maintenant les monégasques capables de voler les 3 points de ce match.

71ème minute : Giuly fait parler sa vitesse et centre pour Adebayor ; le grand monégasque amortit de la poitrine et frappe au but ; Fabien Barthez capte une nouvelle fois parfaitement le ballon.
78ème minute : Superbe ouverture de Laurent Batlles et Koke enfume Zikos puis pique son ballon sur Roma qui encore une fois sort un geste superbe

Drogba, blessé, sort et laisse ses coéquipiers à dix.

1-0 : corner tiré par Ibarra, Bernardi frappe mais Fabien Barthez ne peut correctement capter le ballon, et Giuly surgit pour le devancer et ouvrir le score (92ème minute)


Conclusion :
L'Olympique de Marseille n'a assurément pas mérité cette défaite. Très à l'aise dans le jeu, plutôt conquérants au milieu et sereins en défense, les marseillais n'ont pas à rougir de leur match. Avec une équipe bis, ils ont tenu tête à l'armada de Svara alimentée à grands renforts de déficit. Seule la finition a manqué. Mais qu'importe, ce match est plus qu'encourageant pour les hommes d'Anigo.

Infos sur le match

dimanche 09 mai 2004 (Saison 2003/2004) - 16 560 spectateurs

Arbitré par Laurent Duhamel

Onze marseillais

Fabien Barthez, Demetrius Ferreira, Habib Beye, Brahim Hemdani, Johnny Ecker, Stepan Vachousek, Fabio Celestini, Laurent Batlles, Manuel Dos Santos, Steve Marlet, Sergio Koke, Remplaçants aucun remplaçant

Les buteurs

aucun buteur olympien

Remplacements

Avertissements

Les notes de FootMarseille

  • Pas de note pour ce match
  • Précédents matchs de l'OM

    Dans l'actualité de l'OM