Résumé match
OM - Liverpool

Faire taire Anfield. Le pari pouvait paraître audacieux. Si coté supporters, il a été gagné haut la main par des marseillais enthousiastes et enthousiasmants, sur le terrain, la tache a été plus ardue. Sérieux et appliqués, les hommes d'Anigo ont pris la hauteur de l'événement. On ne joue pas à Anfield comme on joue sur la route de Lorient. Ce soir, c'est un autre match qui commence, comme dit l'autre. Avec un nul dans l'escarcelle phocéenne, les coéquipiers de Drogba n'ont pas d'autres choix que la victoire (peut-on sérieusement envisager un 0-0?). Bastia et Rennes en travers de la gorge, les joueurs nous doivent un grand match.


Le match:
Ca commence plus difficilement que prévu ...
5ème minute: Fabien Barthez sérieusement blessé au nez sur un coup de crampon involontaire d'Habib Beye lors d'une sortie devant Heskey

Entre conserver ce score vierge ou attaquer, José Anigo semble avoir choisi. L'OM se rue sur les buts de Dudek mais sans arriver à être vraiment dangereux.

0-1: sur un ballon récupéré par Kewell dans les pieds de Laurent Battles, l'australien ouvre parfaitement pour le Baka anglais, Heskey, étrangement seul entre Brahim Hemdani et Abdoulaye Meïte; l'attaquant des Reds trompe tranquillement Fabien Barthez (15ème minute)

On remarque de nouveau des erreurs d'inattention coté défense mais plus inquiétant encore, un déficit d'engagement. Les Reds sont eux dans le bon tempo.

23ème minute: Murphy élimine Demetrius Ferreira sur une feinte de corps et ouvre magnifiquement son pied droit pour chercher la lucarne opposée; ça passe juste au dessus de la transversale du portier phocéen.

Les hommes de Gérard Houiller n'ont aucun mal à se trouver et plus encore à se montrer dangereux. Les olympiens déjouent en ce début de match. Pas assez de construction, trop de précipitations. Les coéquipiers de Mathieu Flamini balancent ballons sur ballons vers Didier Drogba et Steve Marlet. "A eux de se débrouiller" comme pourrait dire le milieu phocéen.

1-1: sur une belle ouverture de Laurent Battles, Steve Marlet part au but mais est retenu par le short par le croate Biscan; l'arbitre sanctionne l'action et le joueur. Penalty et carton rouge. Sanction dure pour les Reds. Le classieux Didier Drogba transforme le penalty en frappant dans l'axe avec la froideur d'un prédateur (37ème minute)

Emmenés par un Steve Marlet virevoltant et cherchant systématiquement la provocation mais surtout un Didier Drogba, impressionnant dans ses contrôles orientés, les olympiens prennent désormais le match à leur compte.

47ème minute: but refusé de Didier Drogba sur un corner de Laurent Battles pour une poussette sur Hyppia

La deuxième mi-temps commence sous de meilleurs auspices avec en particulier un Demetrius Ferreira impressionnant sur son coté droit. Si Heskey nous fait encore quelques frayeurs, Habib Beye est là pour faire le ménage en défense centrale.

2-1: corner puissant de Demetrius Ferreira pour la tête canon d'Abdoulaye Meïte; imparable ...(58ème minute)

Le Vélodrome est en feu. L'OM, avec notamment ses deux latéraux, offre un jeu agréable et très offensif.

64ème minute: Laurent Battles tente une reprise de volée acrobatique de plus de 20 mètres mais elle passe au dessus des cages de Dudek
67ème minute: corner de Laurent Battles pour Didier Drogba qui ne cadre pas sa tête

Grosse prestation d'Habib Beye et de Mathieu Flamini. Le premier intraitable. Le second inépuisable. Superbe deuxième mi-temps en tout cas qu'offre les hommes d'Anigo au public du stade Vélodrome. Beaucoup d'envie et d'engagement.
Tout se passe au mieux jusqu'à ...
Plus que 10 minutes à jouer et les phocéens commencent à reculer. L'OM ne joue plus et s'expose au kick 'n rush de nos braves rosbeefs. Mais la défense tient (ça arrive si rarement que je tenais à le souligner).

91ème minute: remise de Didier Drogba pour une demi-volée de Sylvain N'Diaye qui part dans les tribunes


Conclusion:
L'Olympique de Marseille a mérité cette victoire. Si le début de match a été plutôt laborieux, la suite n'a été que meilleure. Sérieux et vigoureux dans les contacts, les phocéens ont été sans conteste meilleurs que les Reds dont Houiller ne cessait de nous vanter les mérites. Dans chaque ligne, on a vu du gros niveau. Habib Beye en défense. Demetrius Ferreira sur le coté droit. Bien sur Drogba devant. Les olympiens ont montré leur solidarité après leur valise à Rennes. Mais tout çà est oublié ce soir. A nous les Vieri, Recoba, et autres Toldo.

Infos sur le match

jeudi 25 mars 2004 (Saison 2003/2004) - 0 spectateurs

Arbitré par Arturo Dauden Ibanez

Onze marseillais

Fabien Barthez, Demetrius Ferreira, Habib Beye, Abdoulaye Meité, Brahim Hemdani, Laurent Batlles, Sylvain N'Diaye, Mathieu Flamini, Manuel Dos Santos, Steve Marlet, Didier Drogba, Remplaçants aucun remplaçant

Les buteurs

Didier Drogba (0') Abdoulaye Meité (0')

Remplacements

Avertissements

Les notes de FootMarseille

  • Pas de note pour ce match
  • Précédents matchs de l'OM

    Dans l'actualité de l'OM