Résumé match
OM - Lyon

Quand le président le plus sympathique du football français (sic) vient au Vélodrome, ce n'est jamais pour en revenir bredouille. Christophe Bouchet est actuellement plus dans ses petits souliers. Si économiquement, tout va bien (droits TV, omniprésence médiatique du club, ventes de maillots, affluences à domicile), coté gazon, tout est plus poussif. Même si Alain Perrin a fait un recrutement plutôt séduisant, il semble que les phocéens ne se soient toujours pas libérés. Pas de psychologue à la Commanderie mais on n'en est pas loin. La crise couve sur le Vieux-Port.
A noter que Christanval et Drogba sont suspendus après le match de Bordeaux.

Le match :
Le Vélodrome est plein. Hemdani est le capitaine du jour.
Les marseillais fébriles ont le monopole du ballon mais les lyonnais tapis dans leur camp n'attendent que pour mieux contrer.
5ème minute : grosse faute de Skacel sur Govou qui partait au but. L'arbitre ne sanctionne rien. Sur l'action suivante, une faute sur Mido subit le même sort.

Vachousek manque passe sur passe. Le bonhomme est manifestement en plein doute. Hemdani fait un bon début de match avec de nombreuses récupérations dans les pieds lyonnais. Govou, très en jambes, fait beaucoup de mal à Skacel qui, rappelons-le, n'est pas un spécialiste. Gros duel de sytchev (grands modèles) entre Mido et Diarra ...

0-1 : ouverture de 50 mètres d'Edmilson. Govou d'un amorti orienté de grand classe s'amène le ballon et centre pour Luyindula dont la frappe est détournée par Elber (19ème minute)
Les lyonnais ont le cul bordé de nouilles. Mais c'est une habitude.

1-1 : Egalisation marseillaise ! Corner pour l'OM, le ballon rebondit sur Malouda, et revient idéalement sur Van Buyten, qui frappe de toutes ses forces à bout portant, et permet aux Phocéens de se relancer immédiatement.

S'il y a plus d'agressivité chez les marseillais (on attendait çà depuis un moment), les lyonnais sont bien mieux organisés.
Si Malouda est abonnés absents, Luyindula et Govou font beaucoup de mal au milieu marseillais.

29ème minute : belle parade de Runje sur frappe de Berthod des 20 mètres

1-2 : coup franc de Juninho que Luyindula effleure dans le but marseillais.

La défense olympienne prend l'eau de toute part. Lyon est toujours en pleine réussite.

40ème minute : but d'Elber refusé justement pour un hors-jeu de Luyindula
43ème minute : Frappe de Mido, sans angle, et le cuir file dans le petit filet. La contre attaque est cinglante, et il s'en faut d'un rien que l'OL n'aggrave le score.

Les hommes de Le Guen se trouvent les yeux fermés. Les phocéens commencent la 2ème mi-temps en défendant. Govou, sur le coté droit, mine ce pauvre Skacel. La faille de nos latéraux est exploitée désormais par tous nos adversaires. Les hommes de Perrin s'acharnent à jour à l'anglaise alors que le seul Meriem sait centrer.

1-3 : Encore un contre très rapide. Luyindula hérite du cuir dans l'axe. Il part des 25 mètres, s'avance, et frappe de l'entrée de la surface. Il trompe Runje grâce à un ballon détourné par la jambe de Van Buyten.

65ème minute : belle tête de Mido détournée par Coupet

Le rythme baisse peu à peu. Lyon gère et sait le faire. Les coéquipiers de Govou ont l'expérience des grands rendez-vous.

89ème minute : belle ouverture de Juninho pour Luyindula, mais Runje est le plus prompt, et sort pour dégager le ballon au plus loin.

1-4 : Carrière déborde à droite, et centre pour Luyindula. Il reprend, Runje détourne, puis Juninho surgit pour enfoncer le clou (91ème minute)


Conclusion :
Peut-on reprocher quelque chose à nos joueurs ?
Non. Les lyonnais jouent ensemble depuis longtemps. Chaque année, le président Aulas enrichit son groupe quand l'OM ne fait qu'en changer. La réussite éhontée des lyonnais (qui méritent cependant leur victoire) tranchent avec la guigne de leur adversaire du soir. Les joueurs de Perrin ont tout donné physiquement, tout essayé techniquement avec leurs moyens.
Les supporters sifflent leur équipe. Est-ce là la meilleure façon d'aider des joueurs en plein doute ? Certainement pas.
Amis supporters, ne pas retombez dans les travers du passé.

Le TOP marseillais:
Van Buyten
Mido
Hemdani

Le FLOP olympien:
Skacel (sale soirée pour lui)
Vachousek (à laisser sur le banc au prochain match)
Ecker (qui a atteint ses limites)

Infos sur le match

dimanche 09 novembre 2003 (Saison 2003/2004) - 59 000 spectateurs

Arbitré par Bertrand Layec

Onze marseillais

Vedran Runje, Sébastien Perez, Daniel Van Buyten, Johnny Ecker, Rudolf Skacel, Camel Meriem, Brahim Hemdani, Pascal Johansen, Stepan Vachousek, Steve Marlet, Ahmed Hossam Mido, Remplaçants aucun remplaçant

Les buteurs

Daniel Van Buyten (0')

Remplacements

Avertissements

Les notes de FootMarseille

  • Pas de note pour ce match
  • Précédents matchs de l'OM

    Dans l'actualité de l'OM