Résumé match
Nice - OM

Avec 1 point en 2 journées et un calendrier proche compliqué, les Phocéens doivent ramener un résultat de leur court déplacement à Nice qui a débuté avec deux victoires.
Florian Thauvin est le seul blessé de l'effectif alors que Christopher Rocchia et Grégory Sertic n'ont pas été retenus. André Villas-Boas aligne un 4-3-3 sans grande surprise avec le capitaine Steve Mandanda dans le but, Hiroki Sakai, Boubacar Kamara, Alvaro Gonzalez et Jordan Amavi de droite à gauche en défense ; les trois milieux sont Kevin Strootman, Maxime Lopez et Morgan Sanson alors que les trois joueurs offensifs sont Bouna Sarr (à droite), Dimitri Payet (à gauche) et Dario Benedetto (dans l'axe).
Le banc de touche est occupé par Yohann Pelé, Duje Caleta-Car, Luiz Gustavo, Saif-Eddine Khaoui, Nemanja Radonjic, Isaac Lihadji et Valère Germain. Amadou Dia et Florian Chabrolle sont en tribune.

La première période est marquée par l'arrêt du match à cause de banderoles dans les tribunes et le premier but de Benedetto peu après alors que les Niçois ont plutôt dominé.
Les Azuréens égalisent en milieu de seconde période sur un penalty douteux. L'OM, passé un court moment en 4-4-2 avec l'entrée de Germain, obtient un penalty transformé par Payet. Villas-Boas bétonne dans les dernières minutes et l'OM obtient sa première victoire.

Les autres joueurs

Dario Benedetto (7.5) : après un gros tacle inutile qui lui a valu un rapide carton, il a fait une passe pour Sarr qui lui a remis pour l'ouverture du score sur une reprise acrobatique contrée. L'Argentin a effectué une autre reprise de volée sur le gardien avant la pause et une frappe ratée à l'heure de jeu sur un bon contre rapide. Il a été bon dos au but dans les remises et a donc fait un bon match.

L'homme du match

Steve Mandanda (7) : il n'a rien eu à faire jusqu'à deux beaux arrêts à l'heure de jeu peu avant l'égalisation où il a été impuissant sur le penalty impeccablement tiré. Il a terminé par un ballon boxé et intervention aérienne.
Hiroki Sakai (5.5) : un match sérieux pour le Nippon qui a correctement défendu. On l'a peu vu offensivement.
Jordan Amavi (5) : après une bonne intervention dans la surface juste après l'arrêt du match en première mi-temps, il a concédé un penalty qui n'a étonnamment pas été déjugé par la VAR. Pour le reste, une prestation moyenne.
Boubacar Kamara (5) : une montée balle au pied plein axe risquée qui a donné la première frappe niçoise, un piteux marquage sur un corner puis quelques bonnes interventions dans une rencontre moyenne.
Alvaro Gonzalez (6) : propre et tonique dans ses interventions, il a fait un match sobre et efficace comme à Nantes.
Kevin Strootman (5.5) : préféré à Luiz Gustavo (ce qui signifie sans doute que le Brésilien devrait quitter le club) au poste de milieu défensif axial, il a fait la première frappe du match mais sans danger pour le gardien niçois. Auteur d'une belle montée à l'origine de l'ouverture du score, il a ensuite disparu au fil du match.
Maxime Lopez (4) : on a très peu vu le milieu droit jusqu'à sa sortie à une vingtaine de minutes de la fin.
Valère Germain (non noté) : il a remplacé le jeune Marseillais et obtenu un penalty dès son entrée. Il a ensuite placé une belle tête au premier poteau sur un corner pour une entrée décisive.
Morgan Sanson (4.5) : milieu gauche puis droit, il a fait un super geste défensif dans sa surface pour compenser une erreur de sa part avant la pause. Auteur d'une frappe de très loin au-dessus et d'une tête à bout portant sur le gardien dans les arrêts de jeu de la première mi-temps, il aurait dû faire le break. On l'a peu vu après le repos si ce n'est une montée et un tir contré en fin de match.
Dimitri Payet (6) : sur l'aile gauche il est souvent entré dans l'axe, il a fait un bon dribble dans la surface mais son tir n'était pas cadré. Après une frappe pleine axe contrée et un super centre de l'extérieur pour la tête de Sanson, il a surtout très bien tiré le penalty de la victoire et un corner pour Germain peu après.
Bouna Sarr (5.5) : encore ailier droit, il a délivré la première passe décisive de la saison avec un bon centre. Il a fait un autre bon centre pour l'Argentin peu après puis on l'a globalement peu vu.
Duje Caleta-Car (non noté) : entré en toute fin de match à la place de l'ailier droit pour bétonner et conserver les trois points, il n'a eu le temps que de dégager un ballon.
Luiz Gustavo (non noté) : entré pour les 10 dernières minutes à la place de Benedetto pour garder l'avantage, il y est bien parvenu. Néanmoins, cela devrait être ses dernières minutes en Blanc car il devrait quitter le club dans les heures qui viennent.

C'est donc la première victoire de la saison et c'est à l'extérieur face à un club qui avait très bien démarré la saison. Les Niçois ont été maladroits et n'ont pas trop inquiété des Marseillais encore très limités mais courageux et combatifs.
Individuellement, Dario Benedetto pour son but et sa prestation globale a été le meilleur olympien. Le moins bon a probablement été Maxime Lopez qu'on a peu vu.
Il faudra confirmer dimanche contre Saint-Etienne pour lancer la saison et essayer de faire un exercice 2019-20 pas trop mauvais.

Infos sur le match

mercredi 28 août 2019 (Saison 2019/2020) - 35 000 spectateurs

Arbitré par Clément Turpin

Onze marseillais

Steve Mandanda, Hiroki Sakai, Jordan Amavi, Boubacar Kamara, Gonzalez Alvaro, Kevin Strootman, Maxime Lopez, Morgan Sanson, Bouna Sarr, Dimitri Payet, Dario Benedetto, Remplaçants Yohann Pelé, Saif-Eddine Khaoui, Nemanja Radonjic, Isaac Lihadji,

Les buteurs

Dario Benedetto (31') Dimitri Payet (73')

Remplacements

Avertissements

Les notes de FootMarseille

Précédents matchs de l'OM

Dans l'actualité de l'OM