Résumé match
Monaco - OM

Rudi Garcia a aligné une équipe étonnante, laissant Thauvin sur le banc. Le onze de départ : Pelé - Sakai, Rami, Luiz Gustavo, Amavi - Strootman, Sanson - Ocampos, Payet, Sarr - Mitroglou.

Les Olympiens se sont créés la première occasion par Mitroglou, qui a repris un centre de Sarr, lequel a été repoussé par Benaglio (6e). Pelé est bien sorti dans les pieds de Falcao (7e). Sarr a placé une tête, détournée par le portier italien (13e).

Mitroglou, juste avant la pause

Les débats ont été équilibrés, avec une maîtrise du ballon pour les Monégasques, puis pour les Marseillais. Ces derniers ont bien terminé la mi-temps. Payet a placé un centre repris par Mitroglou, Benaglio a encore repoussé (38e). Les deux Phocéens sont néanmoins parvenus à trouver la faille, avant la mi-temps. Payet a superbement centré pour la tête du Grec, qui a placé le ballon au ras du poteau (1-0, 45+1e).

L'OM a bien rivalisé avec Monaco. Strootman a paru plutôt à l'aise avec Sanson, et Mitroglou a paru être dans un grand soir. A confirmer en seconde mi-temps.

Mitroglou

Le match s'est compliqué dès le retour des vestiaire. Rami a commis une première erreur inadmissible, Falcao a récupéré et Tielemans a conclu (1-1, 49e). Dans la foulée, le défenseur a manqué un tacle dans la surface, Falcao a récupéré (bis repetita) et inscrit le deuxième but monégasque (1-2, 53e). La catastrophe.

Falcao Rami

Thauvin et Germain, entrées gagnantes

Thauvin a remplacé Sarr (62e). Les Marseillais ont dominé, mais sans sérénité. Et l'égalisation est finalement venue par Thauvin, après de longues minutes d'incertitudes. Le champion du monde s'est appuyé sur Sakai est marqué son troisième but de la saison (2-2, 75e). Le ballon est ensuite passé d'un camp à l'autre, sans véritable occasion. Germain a remplacé Payet et s'est improvisé sauveur. L'attaquant a repris un corner de la tête, en reculant, et bénéficié d'une faute de main de Benaglio (3-2, 90e). Mitroglou a cédé sa place à Kamara (90+1e).

L'OM s'est fait très peur mais a obtenu l'essentiel, à savoir les trois points. Espérons que les hommes de Garcia arrêteront de faire des cadeaux à leurs adversaires, lors des prochaines échéances. Ce résultat montre le travail réalisé, depuis un an. Il devrait redonner la confiance à tout le monde.

Dans l'actualité de l'OM