Résumé match
OM - Standard de Liège

Les deux clubs appartiennent au même homme: Robert Louis-Dreyfus. Or, étrangement, ces deux clubs ne se sont jamais rencontrés dans leur histoire. Ce match amical (le mot n'est pas galvaudé) était donc l'occasion de réparer le fil de l'histoire mais aussi de préparer les équipes à leur début de championnat respectif. 7ème la saison dernière, le Standard a certes perdu sa splendeur d'antan mais reste un des clubs phares du plat pays bien que ses ambitions aient été revus à la baisse après que RLD ait décidé de "couper les robinets"

L'OM se voyait amputé de son nouveau duo d'attaque Drogba-Mido et devait donc commencer le match avec les "techniciens de surface" de la saison passée. Par contre, Perrin aligne d'entrée le très prometteur Vachousek qui aura en charge d'animer le secteur offensif avec

Fernandao.



Le match commence bien avec finalement un duo virevoltant (Sytchev-Sakho), en particulier Sakho très en jambes.

Mais les prestations des olympiens ont des saveurs qui rappellent la saison passée. Dans la chaleur étouffante du stade du Pontet, les marseillais se montrent incapables de porter des accélérations décisives dans les 20 derniers mètres. Toujours aussi maladroits devant le but, ils ne manquent pourtant pas d'occasions.

Sur le terrain, il fallut attendre quelques coups d'éclat signés Sytchev pour enflammer le public. Lancé par Sakho, il aurait pu rapidement mettre l'OM en confiance mais le gardien belge pris le dessus sur le jeune russe. Johansen ne fut pas plus précis en croisant trop sa frappe. Les belges furent même à deux doigts d'ouvrir le score sur une frappe de Bangoura qui heurte la transversale.



En deuxième mi-temps, malgré leurs efforts, les phocéens tentaient bien d'élever leur rythme de jeu mais rien n'y faisait.



Score vierge pour match inquiétant ...

L'OM n'a pas réglé ses démons du passé. En espérant que Perrin et Bouchet auront plus de succès avec leur nouveau duo d'attaque.





Avertissements:

Fernandao (45e), Deschamps (53e) à l'OM ; Bangoura (53e) au Standard



OM (1ère mi-temps):

J. Gavanon- Laurenti, Van Buyten, Méïté, Hemdani- Johansen, Fernandao, Celestini, Vachousek- Sytchev, Sakho (Deschamps, 42e)



OM (2e mi-temps):

J. Gavanon- Hemdani, Van Buyten, Méïté, Reina- Johansen, Fernandao (Bakayoko, 50e), Celestini (Borios, 67e), Vachousek (Tuzzio 67e) - Sytchev (Swierczewski, 67e), Deschamps

Infos sur le match

mercredi 16 juillet 2003 (Saison 2003/2004) - 4 000 spectateurs

Arbitré par Inconnu

Onze marseillais

Jérémy Gavanon, Fabien Laurenti, Daniel Van Buyten, Abdoulaye Meité, Brahim Hemdani, Pascal Johansen, Lucio Fernandao, Fabio Celestini, Stepan Vachousek, Dmitry Sytchev, Lamine Sakho, Remplaçants aucun remplaçant

Les buteurs

aucun buteur olympien

Remplacements

Avertissements

Les notes de FootMarseille

  • Pas de note pour ce match
  • Précédents matchs de l'OM

    Dans l'actualité de l'OM