Rami engage l'épreuve de force pour l'OM


Après Souleymane Diawara, Didier Deschamps entend bel et bien recruter un second défenseur central. Le coach de l'OM aurait ainsi depuis plusieurs jours l'idée de recruter le défenseur lillois Adil Rami. A tel point que plusieurs offres auraient été transmises aux dirigeants nordistes, la dernière s'élevant tout de même à 11,5 millions d'euros. Malgré les efforts des Marseillais, Michel Seydoux ne semble pas vouloir négocier avec eux et l'a fait clairement savoir ce dimanche.

Cette intervention a en tout cas eu le mérite de faire sortir Adil Rami de ses gonds. Très discret jusque-là, le défenseur ne mâche pas ses mots : "ils ne peuvent pas barrer un joueur qu'ils avaient acheté seulement 10.000 euros. C'est malhonnête de la part du président. Onze millions d'euros, ce n'est quand même pas rien, surtout pour un défenseur ! (...) Ce soir, j'explose. Désormais, tout le monde sait que je veux aller à Marseille et que je suis en discussions avec Monsieur Deschamps. (...) S'il le faut, je resterai même six mois en CFA en attendant qu'ils me laissent partir. Dans ma tête c'est clair, je ne veux plus jouer pour Lille."

Des propos qui laissent transpirer une détermination sans faille qui fera sans aucun doute plaisir aux supporters phocéens ! Espérons que les dirigeants lillois reprendront pied dans la réalité suite au coup de gueule de leur joueur...


Par Meyer Lanski le lundi 13 juillet 2009 à 03h09 - 8618 lectures.
Rool : Cohen peste contre Deschamps
Cissé, sans pression

Adil Rami : son actualité