Acariès peu optimiste

  •    
  •    
  • om facebook

FootMarseille a besoin de vous ! On vous explique pourquoi ici.


Interrogé par Football.fr, Louis Acariès revient sur la décision de Robert Louis-Dreyfus de se séparer de Pape Diouf. Les langues se délient peu à peu.

L'ancien boxeur est sous le choc : "cette décision est vraiment dommage, parce que le club est aujourd'hui en retard dans cette intersaison. Quand j'étais à Marseille jusqu'en décembre dernier, ce dénouement n'aurait pas été envisageable." Il est conscient des terribles conséquences qui pèsent sur l'OM : "le conseil de surveillance et RLD vont prendre une décision et il ne sont pas pressés. Cela peut prendre plusieurs jours. S'il y a le feu, le club va reculer de nouveau. L'atmosphère va peut être devenir trop pesante pour certains joueurs et d'autres qui veulent venir. Il faut donc rapidement trouver un président aussi compétent que Pape." Il précise qu'il sera pas consulté, n'étant plus dans les petits papiers de RLD : "on ne se parle plus trop avec Robert. L'OM laisse des traces et je lui ai souvent dit des vérités parfois difficiles à accepter. Il reste mon ami, alors je suis à son écoute." Enfin, il n'imagine pas José Anigo succéder à Pape Diouf : "ce n'est pas sa vocation. José est attiré uniquement par les affaires sportives et il doit rester pour accompagner Didier Deschamps. Je ne le vois pas président."

En résumé, Robert Louis-Dreyfus a perdu confiance en les personnes qui l'ont sorti d'une bien mauvaise situation. On aimerait bien comprendre pourquoi...


Gardez adblock activé, mais aidez-nous autrement ! Plus d'infos ici

Par Meyer Lanski le jeudi 18 juin 2009 à 19h53 - 14523 lectures.
Tonini et la politique de terre brulée
OM : comment les radios font leur beurre

Louis Acariès : son actualité