Diouf et les plus-values marseillaises


En visite actuellement dans une faculté de droit, le président marseillais Pape Diouf a été invité par un journal marseillais à participer au Café de l'actu. Il en a profité pour revenir sur certains transferts récents du club ciel et blanc. L'OM, qui a souvent été critiqué pour ses méthodes de gestion et de recrutement, semble pourtant depuis quelques années retrouver un semblant de sérénité. L'homme fort du staff olympien a rappelé certaines sommes investies dans des joueurs "méconnus" par le passé, mais reconnus actuellement pour être des cadors à leur poste. "Prenez un Valbuena, le club l'a acheté 80 000 euros, aujourd'hui, il vaut au moins 100 fois son prix, soit 8 millions d'euros. Steve Mandanda acheté 2,5 millions, vaut au moins cinq fois plus. Quant à Taye Taiwo, acheté 150 000 euros, lui aussi vaut aujourd'hui 100 fois ce prix. Je ne le laisserai pas partir pour moins de 15 millions d'euros."

Trois exemples flagrants d'un recrutement à moindre risque puisque étant "low-cost" et qui vont rapporter gros lors d'éventuelles reventes. Depuis quelques temps maintenant, l'OM s'est fortement amélioré dans le domaine du recrutement, car aux exemples cités par Pape Diouf, on peut aisément rajouter : Bonnart, Cheyrou, Kaboré ou encore Niang, qui vaudront assurément plus que la somme investie basiquement lors de leurs arrivées respectives à l'OM.

Si l'aspect financier est important, l'aspect sportif n'est pas à négliger. Drogba et Ribéry pour ne citer qu'eux, n'ont jamais été encore entièrement remplacés sur les bords de la Méditerranée. Taiwo ou Mandanda sont, actuellement et pour quelques saisons encore, indispensables à la bonne forme marseillaise.


Par le AKH du foot le mardi 05 mai 2009 à 23h36 - 14503 lectures.
Deschamps se sait attendu au tournant
Deschamps fait déjà l'unanimité

Pape Diouf : son actualité