Barthez, Ribéry au Mondial : Domenech s'explique

  •    
  •    
  • om facebook

Les supporters marseillais postés devant les écrans de TF1 dimanche matin sont restés sur leurs faims en écoutant Raymond Domenech, présenter sa liste des 23. En effet, le sélectionneur national se contentant d'énumérer la liste des gardiens, propulsant Fabien Barthez numéro 1, s'est bien garder de nommer les joueurs de champ du groupe France et laissant ses commentaires pour les sponsors officiels.
Il revient donc aujourd'hui sur les raisons de ses choix pour Fabien Barthez en déclarant pour son opérateur de téléphonie : " Que Fabien soit le gardien N.1, ce n'est pas une surprise. Cela aurait été Coupet, cela n'aurait pas été une surprise non plus. C'était du 50-50, il fallait faire un choix. Les deux m'avaient dit la même chose quand on était en Martinique: "On aimerait le savoir un peu avant . On a pris une bonne semaine pour que les deux puissent se retrouver à Tignes dans de bonnes conditions. "

Quant à la demi-surprise du marseillais Franck Ribéry, il fait l'éloge du prodige olympien sur sa capacité d'intégration dans la sélection française en concluant : "Le dernier nom qu'on a mis, c'est Franck Ribéry. C'est pas qu'on hésitait, mais quand on fait une liste, on commence par les gardiens de but et on finit par les attaquants, et le dernier attaquant que j'ai mis, c'est Franck Ribéry. Il a, sur le terrain, des qualités de vitesse et d'accélération.. Il a le brin d'inconscience des jeunes qui arrivent, qui sont contents d'être là, et qui sait qu'il va jouer dix minutes, un quart d'heure ou peut-être pas du tout, mais qu'il va falloir qu'il soit prêt tout le temps et qui ne va jamais faire la gueule. Et ça dans un groupe, pendant un mois et demi, des joueurs qui ne font pas la gueule, ça fait du bien !"

Que cette lucidité porte chance à la France...

Par titiom le lundi 15 mai 2006 à 22h20 - 9764 lectures.
Jean Michel Aulas dans le même hôtel que les Bleus ?
Bilan 2005-06 : les matches (1/3)

Franck Ribery : son actualité