Di Meco : "Il n'est pas interdit de se qualifier en C1 quand tu es 3ème"

Sur les ondes de RMC, Eric Di Meco a fait le point sur la saison de l'OM. Pour lui, la 3ème place n'est pas un échec.

Eric Di Meco




Après une nouvelle défaite à Lille ce week-end, l'OM a dit adieu à la deuxième place, l'objectif initial du club. Si la déception est grande, tout n'est évidemment pas à jeter cette saison. Malgré les mouvements qui auront lieu durant l'intersaison, les dirigeants vont sans doute vouloir poursuivre dans cette voie.

Pour Eric Di Meco, terminer troisième de Ligue 1 n'est pas forcément un fardeau et l'OM est capable de rallier les phases de groupe de la Ligue des Champions, même si les statistiques ne sont pas en faveur des clubs français ces dernières saisons : "Il n'est pas interdit, quand tu es troisième d'aller te qualifier, pour la Ligue des champions. Parce que j'entends que c'est la fin du monde. Peut-être qu'une météorite va tomber sur Marseille parce qu'on finit troisième ? Quand je vois les équipes, si tu as l'ambition de sortir des poules et que tu as peur de Braga, de Sturm Graz ou d'Eindhoven..."

Un passage par les barrages bouleverse également la préparation des équipes, qui doivent être à 100% dès la fin du mois de juillet. Ce qui n'est pas sans conséquence sur le reste de la saison.


Par FootMarseille le mardi 23 mai 2023 à 21h27 - 1788 lectures.
Pour Riolo, Tudor est pointé du doigt en raison de l'affect autour de Payet
La stat inquiétante de Pau Lopez

Eric Di Meco : son actualité

2 réactions à cet article
23/05/2023 à 22:07
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Ce n'est pas ce que dit Di Meco qui pose souci mais bien ce qui est indiqué dans la conclusion...

23/05/2023 à 22:16
bouloulou
bouloulou

Bien-sûr qu'il n'est pas interdit de se qualifier, mais en plus d'une préparation chamboulée, c'est le mercato qui est different car on est tout de suite moins ambitieux (pour rester dans les clous) et surtout tu perds en attractivité par rapport aux joueurs qui veulent jouer la CL à coup sur.

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit