Otero veut instaurer une identité de jeu dans les clubs partenaires

En visite chez l'ASC Vivaux Sauvagère, Marco Otero, directeur du centre de formation, s'est exprimé sur l'avancée du projet OM Next Gen avec les clubs de la région.

Centre Robert-Louis Dreyfus




Cet été, le centre de formation a été remanié avec l'arrivée de Marco Otero à sa tête, qui occupait le même poste à Valence avant de signer à Marseille. L'objectif était de faire passer une nouvelle étape au projet "OM Next Gen".

En visite chez l'ASC Vivaux Sauvagère, l'un des clubs partenaires, l'Espagnol s'est exprimé sur la volonté du club d'implanter une identité de jeu au sein des clubs de la région, dans des propos rapportés par La Marseillaise : "Notre bébé commence à marcher. Maintenant, il lui faut apprendre à courir, puis jouer au foot. L'idée est de collaborer étroitement avec tous nos partenaires, s'appuyer sur les savoir-faire de chacun, en vue de susciter une identité de jeu. Marseille est le bon endroit pour une symbiose entre école espagnole et formation à la française."

Zacharie Gomes-Fidalgo, directeur sportif de l'ASCVS, voit ce partenariat d'un bon oeil et estime que c'est un moyen pour l'OM d'empêcher la fuite des talents de la région : "Pour nos éducateurs, dont la formation a été prise en charge par l'OM, cela a été une vraie opportunité. Il y a des échanges réguliers, des entraînements thématiques, pour nous, c'est valorisant. L'OM a compris que pour éviter la fuite de potentiels, il lui fallait être proche de clubs comme le nôtre, dont les éducateurs travaillent aussi bien que dans les grands."


Par FootMarseille le mardi 27 septembre 2022 à 17h36 - 1382 lectures.
Du rugby au Vélodrome avant le Classique
Les supporters de l'OM seront encadrés à Angers

Commanderie : son actualité

Sois le premier à nous donner ton avis
Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit