Blanco : "Je viens faire concurrence à Lopez"

Interrogé sur sa situation, Ruben Blanco a expliqué qu'il allait se battre pour concurrencer son compatriote Pau Lopez.

Ruben Blanco




Après le départ de Steve Mandanda cet été, c'est désormais Ruben Blanco, ancien portier du Celta Vigo, qui sera le gardien n°2 de l'OM. En conférence de presse, le gardien espagnol a expliqué qu'il allait tout faire pour concurrencer son compatriote Pau Lopez : "Je viens ici pour concurrencer Pau, sinon il n'y aurait aucun intérêt à être joueur de football. Bien sûr, je sais où je suis et je connais l'exigence. Pau est un très bon gardien, mais je viens pour me battre."

Le natif de Mos s'est également confié sur sa relation avec le gardien de l'OM, qu'il a déjà côtoyé : "J'ai joué contre lui en Liga, mais nous avons également été partenaires en sélection de jeunes. Dès qu'il a su que je venais, il m'a tout de suite écrit et a cherché à m'aider. Il m'a dit que je pouvais compter sur lui. C'est la première fois que je viens à l'étranger donc je le remercie pour ça."

Il a ensuite donné son ressenti pour son premier match devant le public du Vélodrome : "On m'avait déjà un peu expliqué ce qu'était le Vélodrome, que le public poussait beaucoup. Mais je dois dire que j'ai tout de même été impressionné et cela m'a rappelé la chance que j'avais d'être ici. Le résultat n'était pas là, mais j'ai tout de même pris du plaisir."


Par FootMarseille le mercredi 03 août 2022 à 15h33 - 2280 lectures.
Clauss : "On a tout mis à plat"
Longoria "Suarez est un attaquant très dynamique et très puissant"

Ruben Blanco : son actualité

2 réactions à cet article
03/08/2022 à 16:14
allofs
allofs

Pau a du souci à se faire, vu comment Ruben est impérial sur sa ligne. S'il mettait sur le banc un gardien ayant coûté une petite fortune en transfert et salaire, et recruté définitivement il y a tout juste quelques mois, cela ferait tâche..

03/08/2022 à 22:25
babar
OM


Non ce ne serait que justice s'il le fait grâce à son travailC'est le sportde compétition.

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit