Thauvin a vécu "une sorte de dépression" à l'OM

Invité de l'émission Rothen s'enflamme sur RMC, Florian Thauvin est revenu sur son départ de l'OM l'été dernier et explique qu'il était à bout mentalement.

Florian Thauvin




L'an dernier, à seulement 29 ans, Florian Thauvin avait décidé de quitter l'OM, libre, pour rejoindre André-Pierre Gignac chez les Tigres de Monterrey. Invité de l'émission Rothen s'enflamme sur RMC, l'ancien olympien s'est exprimé sur son départ et notamment sur son usure mentale : "J'ai passé sept ans à l'OM. C'est un club qui est extraordinaire, qui est magnifique, mais c'est un club qui est dur. Il y a énormément de pression au quotidien, je suis passé par des moments difficiles, notamment psychologiquement où certaines choses ont été difficiles à avaler. C'est un club très souvent sur le devant de la scène donc il y a une obligation de résultat, une pression de la part des personnes comme toi, Monsieur Jérôme Rothen, des médias et puis il y a une pression des supporters. Tu fais souvent l'ascenseur émotionnel, c'est un club qui a une grande passion. Quand tu joues bien une semaine tu es le meilleur joueur du monde et la semaine d'après tu n'es plus à mettre sur le terrain. Ce sont des choses que j'ai eu du mal à vivre et ça a duré de longues années et à un certain moment j'ai perdu cette passion."

L'ancien Bastiais n'était pas au mieux psychologiquement, vivant un début de dépression : "Oui, à une certaine période, c'était une sorte de dépression parce que tu as le moral dans les chaussettes et la dépression, ça part de là. Ce qui était important pour moi, c'était de retrouver cette passion du football, celui auquel on joue quand on est gamin, où on ne se pose pas de question, où il n'y a pas de soucis dans le vestiaire, où il y a une ambiance familiale, un peu comme on avait à Bastia. C'est aussi quelque chose comme ça qui était vraiment important pour moi. Et ici (au Mexique), c'est ce que j'ai retrouvé. Le vestiaire c'est une grande famille. L'entraînement est terminé, on fait un barbecue sur le terrain tous ensemble, nos enfants viennent à l'entraînement, nous on s'entraîne sur une partie du terrain et eux jouent tous ensemble sur l'autre. C'est un autre contexte et une autre mentalité. Tu l'as connu aussi Jérôme, en Europe, dans les vestiaires, c'est chacun pour sa gueule et c'est très compliqué. Je l'ai vécu pas mal d'années à l'OM et ça je n'en voulais plus."


Par FootMarseille le samedi 25 juin 2022 à 09h54 - 2051 lectures.
Mercato : Cinq renforts espérés cet été ?
Cardoze dément pour la résiliation d'Alvaro

Florian Thauvin : son actualité

5 réactions à cet article
25/06/2022 à 10:01
ToninhoOO1
ToninhoOO1

Ben merde , payé plus de 400 000 € par mois pour jouer au foot et quand il rentre le soir il a une femme sacrément canon qui l'attends ! Moi aussi je veut déprimer comme ça OM

25/06/2022 à 10:08
clineur
OM

T'inquiète pas nous aussi avec toi nous avons passés une période de dépression.OM

25/06/2022 à 12:47
Soz
Soz


Oh je te rassure ,selon certains tu peux faire une dépression si tu as cette vieOM

26/06/2022 à 09:32
polo13
polo13

Foutez le dans des quartiers de misères avec un frigo vide et 500€ par mois pour pas crever et on en reparle de sa dépression...

27/06/2022 à 00:23
Soz
Soz


Ohhne dis pas ça
Selon certains grands spécialistes du forum, tu peux être blindé,avoir une belle famille, vivre dans l'une des plus belles régions de France, être en bonne santé,faire un super métier etmême avec tous ça,tu peux faire une dépression..

Pauvre thauvin, il a tellement ramassé dans sa villa de Cassis , je le plains tellement OM

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit