Paganelli : "Il y a une grosse fatigue physique qui devient technique, tactique..."

Laurent Paganelli s'est exprimé sur la défaite concédée par l'OM contre Rennes. Le consultant pense que les Phocéens doivent jouer libérés.

Laurent Paganelli




Interrogé par La Provence, Laurent Paganelli a donné son sentiment sur la situation olympienne. Le consultant a d'abord fait le débrief du match perdu à Rennes : "Rennes a été très bon et a fait le match qu'il fallait faire. En ce moment, l'OM n'a ni la fraîcheur physique ni les arguments techniques pour faire face à l'impact mis par les Rennais. Il y a une grosse fatigue physique qui devient technique, tactique par moments. Les gars ont peut-être envie de passer à autre chose, et différemment. En plus, Bruno Genesio a toujours démontré qu'il était très bon dans ce genre de rencontre. Pour l'OM, il y a beaucoup de points noirs sur le match d'hier (lire samedi). (Valentin) Rongier me dit qu'ils n'ont pas fait le match qu'il fallait. Je ne sais pas s'ils étaient en mesure de faire autre chose. Ça, ça m'inquiète un peu", a-t-il confié au quotidien.

"L'entraîneur et les joueurs doivent décider ensemble de faire ce gros match"

Laurent Paganelli s'attend au même type d'opposition, face au RCSA : "L'OM va avoir le même genre de match, Strasbourg va jouer comme Rennes, avec de l'impact, du jeu, du volume. Mais c'est un dernier match, les Olympiens vont se lâcher. En plus, il ne suffit pas de le gagner, il faut peut-être marquer 4 ou 5 buts. Ça va passer par une vraie détermination, par le genre de match réalisé par Rennes qui a pris des risques et imposé son jeu. Peut-être que l'OM devra jouer différemment, miser sur une autre organisation. (Dimitri) Payet n'est pas là, il faut quand même des gars devant qui marquent des buts, des solutions offensives pour avoir plus de tranquillité derrière. L'entraîneur et les joueurs doivent décider ensemble de faire ce gros match", a-t-il poursuivi.

Il pense enfin que les joueurs vont devoir relativiser l'importance du résultat de Rennes et se remobiliser : "Revenons sur la 1re journée de championnat. À cet instant-là, tu ignores comment la saison va se passer. Là, tu te rends mieux compte du chemin parcouru depuis le début. Tu es resté 2e une bonne partie de la saison, tu as été en demi-finale de Ligue Conférence. La mobilisation est simple : les joueurs doivent prendre conscience que ce qu'ils ont fait est beau, qu'ils doivent aller au bout de cette aventure. Cela passe par le fait de se libérer totalement, de se dire qu'ils ne doivent pas gâcher en 90 minutes le travail de toute une saison. Cet OM vaut le coup, Sampaoli aussi, il a quand même amené certaines choses, il y a eu du monde au stade. La saison est belle, elle nous a portés. Cette équipe-là mérite d'aller au bout, le public, la ville et la région aussi."

L'OM a réalisé une belle saison, mais elle pourrait devenir beaucoup plus terne pour le cas où il terminerait quatrième.


Par FootMarseille le lundi 16 mai 2022 à 10h03 - 2522 lectures.
Fofana : "J'espère que c'est nous qui priverons Monaco d'Europe cette année"
Bakambu : "J'ai eu la chance d'être intégré par un très bon groupe"

Laurent Paganelli : son actualité

2 réactions à cet article
16/05/2022 à 12:26
Vasco93
Vasco93

Tout ça ce sont des belles paroles mais le sport de haut niveau est souvent impitoyable, les bons sentiments la belle saison ça ne te fait pas gagner les matchs importants, tiens rien que cette nuit en NBA l'équipe n° 1 qui avait battu son record de victoires sur la saison s'est faite étrillée violée labourée dans un match 7 et chez elle en plus .. une saison record à 82 matchs pour rien .. la leçon c'est qu'il faut être présent et au niveau le jour J tout le reste c'est du pipeau de la mousse et avons nous à chaque fois été présent quand il y a eu un jour J ? .. bah non donc on verra bien

16/05/2022 à 13:04
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

D'accord avec la conclusion de l'article...

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit