Rongier écoeuré par le chant sur Sala

La tribune Populaire Sud de Nice a encore brillé, mercredi soir, en entonnant un chant anti-Emiliano Sala. Valentin Rongier a confié son dépit, en conférence de presse.

Emiliano Sala




Valentin Rongier était capitaine du FC Nantes, au moment de la disparition d'Emiliano Sala. Le milieu de terrain de l'OM a été marqué par le chant entonné par certains supporters de Nice, mercredi : "Comme tout le monde, j'étais écoeuré quand j'ai vu ça. C'est vraiment de la bêtise humaine. C'est gratuit et ce n'est même pas drôle. Ils voulaient faire les intéressants, mais toucher comme ça la mémoire de quelqu'un qui est parti il y a quelques temps, dans ces conditions du drame... J'étais vraiment dégoûté de voir que des imbéciles sont capables de chanter ça dans des stades. Ca ternit l'image de Nice, mais aussi de tous les supporters. Cela m'a profondément touché", a-t-il déclaré face à la presse, ce jeudi.

Le groupe de supporters responsable du chant a par ailleurs posté un communiqué pour s'insurger des critiques dont il est la cible, il y a quelques heures. C'est lui la victime...


Par FootMarseille le jeudi 12 mai 2022 à 14h33 - 2104 lectures.
Thomas : "S'ils finissent deuxièmes, ce sera une saison excellente"
Infirmerie, 2e place, Rennes... Les déclarations de Sampaoli

Valentin Rongier : son actualité

3 réactions à cet article
12/05/2022 à 19:39
Coracino34
OM

Ce n'est même plus de la bêtise. C'est de la connerie pure et simple! Ainsi va notre société où le respect n'existe plus. En voie totale de disparition! Il y a des choses que je ne comprendrai jamais. Et ça, ça en fait partie. Je me rappelle un temps où l'on pouvait aller dans n'importe quel stade en France et il y avait un respect des joueurs et des supporters adverses. Ça va peut être paraitre incroyable aujourd'hui, mais dans les années 70-80 j'allais au stade Félix Bollaert, au Parc des Prince, au stade Grimonprez-Jooris,à Nungesser, au milieu des supporters locaux (j'habitais la Somme) avec mon maillot de l'OM, mon écharpe, mon bonnet, mon drapeau, sans qu'il me soit arrivé quelque chose de désagréable. C'était la fête! Va faire ça aujourd'hui! Tu te fais lyncher!

12/05/2022 à 19:49
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Je pense que ça dépasse la bêtise, c'est un irrespect de la personne qui ne vaut pas mieux que le racisme.
Heureusement, la LFP va prendre des sanctions.
Au club de virer ces supporters imposteurs qui utilisent les tribunes comme exutoires.
Sinon, tu as raison "Coracino", il y a plus de 50 ans, il y avait nettement moins de non respect de ce genre. Ce qui est d'ailleurs surprenant par rapport à aujourd'hui où nous avons moins de liberté. C'est à n'y rien comprendre...

12/05/2022 à 20:16
Coracino34
OM


Je pense que la vie d'aujourd'hui est beaucoup plus stressante. On n'a plus foi en rien. Dans les années 70/80, il n'y avait peu de chômage, peu d'insécurité, on avait un peu plus confiance en ceux qui nous gouvernent, on était plus sereins, plus insouciants.. Tout était à prix abordable, pas d'inflation, on ne se faisait pas de bile... On était joyeux! Heureux de vivre! Tout ça a disparu... On est devenu individualistes, aigris, méchants, suspicieux, stressés et ça rejaillit sur notre comportement. Surtout "noyés dans la masse". Comme dans un stade! Ou une manifestation quelle qu'elle soit. Je vais passer par un vieux gaulois phocéen nostalgique, mais tant pis!

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit