Riolo : "Ca manque de justesse technique"

Daniel Riolo a tenté d'expliquer la nouvelle défaite concédée par l'OM face à Monaco. Il considère que le fonds de jeu était intéressant en première période, mais que les limites techniques des joueurs empêchent à l'équipe de conclure les séquences. Il ne pense pas que cet OM ait les moyens (techniques) de ses ambitions.

Cédric Bakambu




Sur RMC Sport, le journaliste a décrypté la situation olympienne. Il ne pense pas que l'effectif soit au niveau des ambitions affichées : "Déjà je vois une compo intéressante, parce que Bakambu, Milik et Payet, je me dis que c'est l'attaque qu'on veut voir. On est d'accord pour dire que la première période est excellente. Sur la première période, en intensité, rythme, mouvement... Ce que fait l'OM, il n'y a pas une équipe en France qui fait ça. Le problème, c'est ce qu'ils font en dernière passe, avant dernière passe. N'importe quel bloc solide peut vraiment mettre en défaut cet OM-là. Parce que ça manque de justesse technique. Le vrai problème c'est que Monaco, qui ne fait pas grand-chose, si ce n'est 20 minutes dans la seconde période, ils ont Ben Yedder, Volland, Gelson... Ils sont techniquement supérieurs aux Marseillais. Ils n'arrivent pas à mettre en place un jeu, mais quand tu leur laisses un peu d'espace, et Marseille laisse de l'espace, ils peuvent te plomber. L'ouverture de Ben Yedder, le crochet de Volland, c'est de la classe. C'est de la technique, c'est du haut niveau. Mais Volland, l'OM ne l'a pas. Ben Yedder, ils n'ont pas. Monaco a un problème contre les équipes regroupées. Mais l'OM, c'est un gros match, toutes les équipes surjouent. Il se fait toujours coincer de cette manière-là. Ils n'ont pas les moyens de leurs ambitions. Payet il finit toujours par baisser physiquement, Guendouzi c'est un chien fou qui part dans tous les sens qui sur la première t'épate, parce qu'il est partout. Mais il ne canalise pas, il y a trois-quatre passes en profondeur qu'il fait, ce n'est pas possible de rater. Milik, il lui faut les ballons et il faut qu'il marque parce qu'il ne participe pas énormément au jeu... Ils n'ont pas les moyens de leurs ambitions collent très bien. Ils sont coincés, et comme en plus ils ne sont plus soutenus... À la fin ça sifflait, ils ont vu le bout de l'histoire. Ils sont troisièmes, ils ont peur de dégringoler", a-t-il déclaré sur l'antenne de la radio.

L'OM est désormais 3e et ses prochains matchs sont programmés à Brest, en Ligue 1, puis au Vélodrome, face à Nice. Compte tenu des limites actuelles, la dégringolade paraît en effet très envisageable.


Par FootMarseille le lundi 07 mars 2022 à 09h45 - 2147 lectures.
Milik : "Il m'a manqué un peu de rythme pour être meilleur"
Mercato : Sanson de retour en Ligue 1 ?

Daniel Riolo : son actualité

2 réactions à cet article
07/03/2022 à 09:52
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Riolo parle juste. Mais tout cela le coach le sait. En tient-il compte dans ses compositions sur la durée? Je pense que non. Il effectue trop de changements à chaque match qui ne peuvent aboutir à une synergie, à un collectif solide.
L'amélioration technique est-elle prise en compte à l'entraînement ? Comme il n'y a rien qui change concernant cet aspect, on peut penser que non...

07/03/2022 à 18:46
ESTEBAN 06
ESTEBAN 06

Et comment il traduit le match aller notre ami ? il y avait les mêmes protagonistes il me semble ?

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit