Di Meco tacle Sampaoli pour Milik

Eric Di Meco n'aime pas la gestion du cas Arek Milik (27 ans) par Jorge Sampaoli. Il se demande notamment s'il ne l'a pas sorti pour ne pas qu'il marque un triplé, contre Qarabag.

Arek Milik




"Qu'on parle de manque de respect, c'est un grand mot. Mais il a un vrai problème de psychologie avec son équipe. Je le pense vraiment. Je suis étonné. Milik n'a pas joué le week-end dernier à part un quart d'heure. On ne peut pas dire qu'il a enchainé les matchs depuis le début de la saison et qu'il est bouilli. Un attaquant comme Milik a besoin de mettre des buts. Il a besoin de prouver à son entraîneur qu'il a besoin de jouer. Il fallait le garder sur le terrain et qu'il essaye de mettre un triplé pour le gonfler à bloc. On a l'impression qu'il le sort pour ne pas qu'il mette le triplé. Si on me dit que Milik est en concurrence avec Dieng et Bakambu... Milik, de tous les attaquants, c'est celui en pointe le plus performant dans le jeu que demande Sampaoli", a déclaré le consultant, au micro de RMC.

Eric Di Meco ne semble plus rien passer à Jorge Sampaoli. Espérons que les fortes critiques des derniers jours ne perturbent pas le management de l'Argentin, alors que l'OM reste 2e de Ligue 1. Arek Milik a quant à lui inscrit 16 buts en 24 apparitions, toutes compétitions confondues, cette saison.


Par FootMarseille le samedi 19 février 2022 à 08h27 - 1637 lectures.
Sampaoli n'écarte pas l'idée de titulariser à nouveau Mandanda
Mercato : Seko Fofana n'écarte plus l'idée d'un départ de Lens

Eric Di Meco : son actualité

3 réactions à cet article
19/02/2022 à 10:22
Bhagavad
OM

Bonjour,

je trouve cette manière de vouloir mettre les gens en opposition vraiment inutile. La binarité rend l'analyse et le débat plat, sans profondeur.
Milik a des stats intéressantes mais c'est aussi parce que le staff le met dans les dispositions physiques et mentales pour faire parler ses qualités sur le terrain. Et que l'équipe sur le terrain fait les efforts aussi.

A Metz, l'approche du match (refuser les duels, jouer les espaces) était intelligente.En pleine nuit, en pleine hivers, en Lorraine, sur une pelouse plantée de la veille, titulariser Milik c'est l'envoyer au casse pipe. Et avec ses caractéristiques de jeu et ses antécédents médicaux, c'est risquer la blessure.

Sampaoli a fait rentrer Kola et Milik pour forcer la décision. Le premier intercepte le ballon, le second en profite et conclue l'action... Rentrée gagnante. Victoire méritée, coaching gagnant.
Rien ne garantit une issue similaire si Milik avait été titularisé.

C'est dommage de rabaisser le débat aux individualités, de les mettre en confrontation toujours...

19/02/2022 à 10:57
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Sauf que tout ce que dit Di Meco, à propos d'un attaquant est juste:
« On ne peut pas dire qu'il a enchainé les matchs depuis le début de la saison et qu'il est bouilli. »
« Un attaquant comme Milik a besoin de mettre des buts. »
« Il a besoin de prouver à son entraîneur qu'il a besoin de jouer. »
« Milik, de tous les attaquants, c'est celui en pointe le plus performant dans le jeu que demande Sampaoli. »...

19/02/2022 à 17:04
Yanis 93
OM


Certes mais ce n'est pas de la faute de Sampaoli s'il est resté longtemps blessé.
2ème point important, on a beaucoup de bons attaquants qui donnent d'autres alternatives à l'entraîneur
3eme point : on a eu beaucoup de matchs depuis janvier. Il a dû ménager les joueurs

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit