Lyon-OM : les dirigeants marseillais pas convoqués devant la commission de discipline

La commission de discipline se contentera du témoignage des Lyonnais, ce soir. Elle n'a pas jugé utile de convoquer les Marseillais.

LFP




Le verdict du match Lyon-OM sera donné ce soir. Pour l'occasion, la commission de discipline de la LFP a convoqué une délégation lyonnaise. Cette dernière pourra se défendre et exposer ses arguments. Ils consistent notamment en le fait que le lancer du projectile soit un acte isolé commis par un supporter non abonné. Il n'y aura pas de contestation, car la commission n'a pas jugé utile de convoquer les Marseillais. Il n'y aura donc pas de débat oral. Les Olympiens ont seulement été autorisés à transmettre un dossier, contenant des vidéos, des rapports et des expertises. Ce choix de la commission a créé "quelques crispations et interrogations dans les rangs marseillais", révèle RMC. La radio précise que la commission peut changer d'avis et convoquer les Marseillais au dernier moment.

La crédibilité de la commission de discipline n'a pas seulement été entamée ces derniers mois. Son indépendance pose question depuis plusieurs décennies. Mais dans un cas aussi grave, avec des menaces claires de dirigeants sur un arbitre, il sera très facile de mesurer sa neutralité. Et la polémique liée aux incidents des dernières semaines fait que le gouvernement et la presse suivront sa décision de près. Après tout, ce n'est pas le seul problème de l'OM, mais bien celui d'un pays tout entier qui ferme les yeux depuis longtemps sur ce qui se passe dans les instances de son football. La commission de la LFP peut-elle encore se permettre ces simulacres de verdicts auxquels elle nous a habitués ? Réponse ce soir.


Par Meyer Lanski le mercredi 08 décembre 2021 à 08h38 - 2162 lectures.
Aulas se réjouit que Longoria ait "évolué depuis Nice"
Flamengo a tenté le coup avec Sampaoli

Logo LFP : son actualité

6 réactions à cet article
08/12/2021 à 09:07
ToninhoOO1
ToninhoOO1

Petits arrangements entre amis à venir...

08/12/2021 à 09:28
blanka6
OM

Ok si la sanction est nulle il faudra aller au TAS voir porter plainte au civil.Il y en a marre de cette pseudo justice du monde du foot.

08/12/2021 à 09:54
Fengari
OM


C'est une blague ? Donc c'est nous qui somme victime, mais la commission va écouter uniquement la version d'Aulas ? C'est scandaleux !

08/12/2021 à 11:04
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

On peut aussi considérer que le club n'est pas convoqué tout simplement parce qu'il n'est pas responsable de ce qui s'est passé, ce qui est juste.
Mais, comme il est indiqué dans la conclusion: "...dans un cas aussi grave, avec des menaces claires de dirigeants sur un arbitre, il sera très facile de mesurer la neutralité de la commission..."

08/12/2021 à 12:14
pandaemonium.0
pandaemonium.0

oué donc aux procès, le plaignant n'est pas reçu... logique...

08/12/2021 à 18:49
jörm
OM

La blague de trèèèèèèèèèèèèèès mauvais gout.....

Sans déconner, la victime ne peut plus écouter, et donc argumenter au cas ou ?

Bah mon vieux......

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit