Lyon-OM : l'arbitre accuse Aulas de l'avoir menacé

Dans un rapport qu'à pu consulter l'AFP, Ruddy Buquet y retranscris des menaces dont il a été victime de la part de Jean-Michel Aulas.

Jean Michel Aulas




La commission de discipline n'a pas encore rendu son verdict concernant l'affaire OL-OM (elle le fera ce mercredi), mais l'AFP a tout de même réussi à se procurer le rapport rédigé par Ruddy Buquet, l'arbitre de la rencontre. Dans ce document, ce dernier met en avant l'attitude de Jean-Michel Aulas, qui l'aurait menacé s'il refusait de faire reprendre la rencontre.

On peut notamment lire : "Je tiens à préciser que M. Aulas Jean-Michel, président de l'Olympique lyonnais, a tenu les propos suivants au moment de quitter mon vestiaire :'La compétition dépend de la LFP, vous de la FFF, je fais malheureusement partie du comex et ça ne va pas en rester là.'". Des propos auxquels l'Olympique Lyonnais a rapidement réagi, via son porte-parole, en expliquant que ces propos étaient "incomplets, sortis de leur contexte et relatifs à l'incompréhension entre la Ligue qui communique sur la reprise du match alors qu'au même moment l'arbitre a changé de position en arrêtant le match pour des raisons alors non expliquées".

Dans son rapport, Mr Buquet parle également de l'attitude "déplacée" de Jorge Sampaoli. Quel sera le fin mot de l'histoire ? Réponse mercredi, aux alentours de 18h.


Par FootMarseille le lundi 06 décembre 2021 à 22h58 - 2283 lectures.
ES Cannet-Rocheville - OM se jouera au Vélodrome !
Acculé, Aulas se défend et provoque

Jean-Michel Aulas : son actualité

3 réactions à cet article
06/12/2021 à 23:04
Pytheas83bm
Pytheas83bm

buquet m'étonne.
ça a du aller trop loin pour qu'il se lâche autant.
le bémol, c'est que ça aurait été mieux si du côté de l'om on sache exprimer notre point de vue d'une manière plus mesurée.

07/12/2021 à 07:14
Tana
Tana

Déja il était venu parler au micro de prime, les arbitres le font jamais.

07/12/2021 à 10:28
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Sampaoli a perdu une occasion de se taire dans un dossier qui ne le concernait pas directement. C'était au président voire à Cardoze de donner leur avis.
Sinon, pas étonné du tout du comportement de JMA qui pressurise l'arbitre parce qu'il a changé d'avis alors qu'il n'avait pas encore consulté toutes les "personnalités" présentes ce soir là, avant de prendre une décision définitive...

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit