Violences dans les stades : une réunion vendredi au ministère de l'Intérieur

Le groupe de travail chargé de réfléchir à des solutions pour endiguer la violence dans les stades se réunira vendredi, au ministère de l'Intérieur.

Lucas Paqueta Dimitri payet OL OM Lyon




Selon L'Équipe, la LFP, la FFF, les ministères de l'Intérieur, des Sports et de la Justice se réuniront au ministère de l'Intérieur, vendredi, à 10h00. Ce rendez-vous fait suite à celui qui a eu lieu mardi dernier, au même endroit. Les participants vont tenter d'élaborer une riposte, afin d'empêcher de nouveaux débordements dans les stades de Ligue 1, ces prochaines semaines. Le média cite quelques pistes de réflexion : "La formation des stadiers, la durée des interdictions de stade qui pourrait être allongée et la clarification de qui décide en dernier ressort de l'arrêt ou de la reprise d'une rencontre." A priori, la décision de l'arrêt ou non des matchs pourrait revenir aux autorités publiques, plutôt qu'à l'arbitre.

De nombreux incidents ont déjà eu lieu, cette saison. L'OM a été victime des plus graves, à Montpellier (Valentin Rongier a été blessé à la lèvre), à Nice (les supporters ont envahi la pelouse pour se battre avec les Olympiensn après que Dimitri Payet ait été atteint par une bouteille d'eau) et à Lyon (une bouteille d'eau a violemment frappé Dimitri Payet à la tête). A noter que le CNOSF a rejeté le recours de l'OL, ce matin, et que le verdict de la commission de discipline concernant l'incident rhodanien sera connu le 8 décembre.


Par FootMarseille le mercredi 01 décembre 2021 à 15h11 - 1271 lectures.
Mercato : l'OM courtiserait Sergio Gomez
L'OM et Troyes s'unissent contre le racisme dans un communiqué

Commanderie : son actualité

3 réactions à cet article
01/12/2021 à 17:10
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Si c'est le Préfet qui décide, pas certain qu'il prendra toujours la bonne décision. Souvenons-nous que contre l'OL, il souhaitait que le match reprenne...

01/12/2021 à 18:19
jörm
OM

"A priori, la décision de l'arrêt ou non des matchs pourrait revenir aux autorités publiques, plutôt qu'à l'arbitre"

C'est une blague monstrueuse. A partir de quel moment des instances n'ayant aucuns liens avec le football (ce qu'il se passe sur le terrain n'est en aucun cas dans leur fonction, responsabilité des clubs) auraient donc le droit de décider du sort d'un match ? sur quelles bases ?
Si c'est bien le préfet qui décide par la suite, en théorie, si des problèmes se passent, pour les joueurs/staff, ça sera de leur responsabilité. En gros, le préfet va indemniser le club dont un joueur se fera fracasser par des supps, puisqu'ils auront manqués à leur devoir ? OM

01/12/2021 à 19:48
titifufu
OM

c'est n'importe quoi!! le seul qui doit décider c'est l'arbitre. il est sur le terrain, il sent l'ambiance nauséabonde ou pas. il est et doit être le seul responsable de la sécurité des joueurs. pour la sortie du stade cela n'as rien à voir avec le sport et pourquoi une sortie serait moins sécurisé avec un arrêt de match ou un match perdu contre ton meilleur ennemie ? on a vu a nice ou lyon que le préfet qui se chie dessus à tort. les gens sont sorties sans problème à l'ordre public. a oui ils pense à leur poste bien payé et avec les petits fours qui vont avec. la sécurité public c'est plutôt la sécurité de leurs avantages.

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit