Un dirigeant de Lyon place le club en victime lors de Lyon-OM

Vincent Ponsot, haut dirigeant de Lyon, a été interrogé par France Football.

OM-Lyon




Selon ce dernier, Lyon est également victime dans l'affaire Payet, alors que c'est le joueur de l'OM qui a été agressé au Groupama Stadium : "Nous sommes également victimes dans cette affaire. Sportivement, parce que ce match était important pour recoller au classement. Économiquement, parce que notre situation financière est difficile depuis le Covid. Et en termes d'image, c'est une catastrophe. On est victimes d'un acte isolé. (...) Si on médiatise des sanctions individuelles exemplaires, cela pourrait faire réfléchir les prochains. Des supporters ont été pris, mais ont seulement eu un rappel à la loi : ça ne peut pas les dissuader. Si c'est un acte individuel, il faut que le club fasse son boulot et que la justice suive. (...) Judiciairement, je pense qu'on a fait du bien, à notre insu : six mois de prison avec sursis, cinq ans d'interdiction de stade avec obligation de pointer tous les week-ends, les gens vont savoir ce qui les attend."

La commission de discipline pourrait ne pas être du même avis que Vincent Ponsot, et pourrait sanctionner Lyon de points en moins, voire en donnant la victoire à l'OM sur tapis vert.


Par FootMarseille le mardi 30 novembre 2021 à 09h36 - 3388 lectures.
Gautreau : "Je trouve l'OM plutôt inquiétant"
Bielsa est triste de voir le football se détériorer

Dimitri Payet : son actualité

4 réactions à cet article
30/11/2021 à 10:10
antiouinouin
OM

Une fois de plus, le titre et l'introduction de ce texte peuvent induire en erreur...comme si le dirigeant lyonnais accusait payet et/ou l'om d'avoir une part de responsabilité. Qd on lit l'itw du type, on s'aperçoit qu'il n'en est rien.

J'aimerais que l'éditorialiste de cet article explique (et argumente)en quoi un club est responsable des agissements de chacuns des spectateurs qui fréquentent son enceinte.

En tout cas, perso, je trouve l'argumentaire du dirigeant tout à fait recevable. Et je me demande meme si ces arguments n'auraient pas été développés par nos dirigeants et certains éditorialistes ici, si messi avait reçu un des divers objets balançés sur la pelouse.

30/11/2021 à 10:39
Eldarion
Eldarion

Pour le coup je suis assez d'accord. Lyon est clairement victime dans cette affaire, comme l'OM l'était lors du Classico. Un abruti (ou dix, ou cent) pénalisent un club, un Stade, des supporters qui payent cher et viennent parfois en famille. Après ça ne change rien au fait que Payet est aussi une victime, que ça a eu une incidence sur le club, sur le moral de nos joueurs etc., sur le calendrier qui va devenir infernal.

Un abruti, des milliers de victimes à différents degrés.

30/11/2021 à 10:41
bouloulou
bouloulou

Sauf que l'argumentaire passe totalement sous silence le fait que moins de 2 minutes avant l'incident, le speaker du stade annonçait, à la demande de l'arbitre, que le match serait arrêté si les lancers d'objets continuaient. Donc la thèse de l'acte isolé est certes interessante en terme de communication, mais foncièrement malhonnête, compte tenu des faits.

30/11/2021 à 13:59
Le Tchetche
OM

Il y'avait quoi comme protection des joueurs ?
Aucune, pas de filet fixe, ni amovible. Pas de personnes avec des boucliers, ni aucune autre protection.
Donc le club de Lyon est complétement responsable.

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit