Cardoze s'applique à ne pas réagir à chaud

Jacques Cardoze a conscience d'être animé par une âme de supporter. Il tente de la refréner dans le cadre de la fonction qu'il occupe au club.

Jacques Cardoze




Interrogé sur la difficulté de jongler entre sa passion et son travail à l'OM, le dirigeant a admis qu'il devait faire la part des choses : "Si c'est compliqué ? Non, parce qu'aujourd'hui, j'ai une fonction qui est claire, qui est d'être au sein d'une direction et je me dois de défendre la ligne que l'on adopte. En revanche, là où c'est un avantage et non un inconvénient, c'est que, non seulement je lis ce qu'il se passe sur les réseaux, mais je ressens aussi une pulsion de supporters. C'est-à-dire que quand quelque chose se passe, une mauvaise décision prise par un officiel, un arbitre, ou quel que soit le contexte, je le reçois d'abord comme un amoureux de l'OM et non comme un dirigeant. Mais en prenant du recul, pour ne pas réagir trop vite. Et surtout pas au chaud", a confié le journaliste lors d'un entretien donné à Sportune.

Jacques Cardoze a déjà eu à gérer des événements compliqués, avec par exemple l'invasion du terrain de Nice.


Par FootMarseille le samedi 09 octobre 2021 à 08h45 - 1559 lectures.
Longoria avait rencontré Tapie
Guendouzi savait qu'on lui ferait une remarque sur le PSG

Jacques Cardoze : son actualité

Sois le premier à nous donner ton avis
Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit