Cardoze ne veut pas revivre les incidents d'OM-Fenerbahçe

Jacques Cardoze, le directeur de la communication de l'OM, ne souhaite pas que le match contre Galatasaray donne lieu à des incidents entre supporters, comme ce fût le cas de celui contre Fenerbahçe, en 2012.

Jacques Cardoze




"On n'a pas envie de revivre ce qu'il s'est passé. Dès qu'on a eu le tirage au sort de la phase des groupes, on a su qu'il y avait un risque", a-t-il indiqué à L'Équipe. Le club va tenter de rassembler les fans du club stambouliotes qui auraient acheté des billets dans les autres tribunes que celle des visiteurs. Et le dirigeant d'ajouter : "Chacun est libre d'acheter les billets qu'ils souhaitent, notre proposition est basée sur le volontariat. Mais nous sommes raccord avec toutes les dispositions juridiques, le prix des places de cette tribune s'élève à 25 euros et nous avons fait le maximum pour protéger nos virages. On ne peut pas se reposer à 100 % sur l'Etat, il faut travailler de concert."

"Cette tribune a été agrandie au maximum"

Un proche de Pablo Longoria a donné des précisions : "On voulait prendre les devants, éviter tout point de friction. C'est un club qui possède des communautés fortes en Europe, beaucoup de groupes de supporters en Allemagne, en France, en Belgique... On s'est dit qu'on allait proposer une tribune visiteurs, de la même façon que s'ils venaient de Turquie, on aurait organisé un voyage pour les amis du Galatasaray. Cette tribune a été agrandie au maximum de ses capacités et peut accueillir 3 400 personnes. L'idée est de ne pas avoir de places volantes n'importe où dans le stade."

45 000 billets avaient été vendus, mardi. L'ambiance devrait être au rendez-vous, ce soir.


Par FootMarseille le jeudi 30 septembre 2021 à 09h42 - 2037 lectures.
Under ne se sent pas fatigué
Abonnements : le club vise la barre des 29 000

Jacques Cardoze : son actualité

1 réaction à cet article
30/09/2021 à 15:31
pandaemonium.0
pandaemonium.0

Alors ça c'est très intelligent !!!J'exprimais mes craintes à ce sujet il y a quelques jours.

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit