Un joueur Angevin parle de débordements "intolérables"

  •    
  •    
  • om facebook

Une fois de plus, des violences sont survenues à la fin du match entre Angers et l'OM. Une situation intolérable pour Pierrick Capelle.

CRS




Cela commence à faire beaucoup et on a l'impression de vivre la même chose chaque week-end. La violence est-elle devenue monnaie courante dans les stades ? Depuis le début de la saison, le problème semble en tout cas très récurrent.

Hier, nous avons assisté à des affrontements entre ultras, situés dans la même tribune durant le match. Certains Marseillais sont même allés jusqu'à pénétrer sur la pelouse pour tenter d'en découdre avec leurs homologues Angévins. Pierrick Capelle, le milieu offensif du SCO et revenu sur ces énièmes incidents : "On a vu sur les réseaux. Il y a eu un débordement. On a l'impression que c'est un peu dans l'air du temps. Les supporters se permettent de faire pas mal de choses. Des débordements comme ça, ce n'est pas tolérable. C'est dommageable parce qu'on n'est pas là pour ça. On est heureux de retrouver tous les supporters, que ce soit les nôtres ou ceux qui viennent des clubs adverses pour mettre de l'ambiance, parce que c'est le foot. Mais il faut qu'ils arrivent à comprendre aussi qu'ils doivent rester à leur place. On se dit que les décisions vont être prises et bien prises, qu'ils vont se calmer et que ça rentrera dans l'ordre. Qu'ils fassent la fête et qu'ils mettent de l'ambiance dans les stades, c'est normal, mais il faut qu'ils comprennent qu'ils n'ont pas le droit de déborder."


Gardez adblock activé, mais aidez-nous autrement ! Plus d'infos ici

Par FootMarseille le jeudi 23 septembre 2021 à 09h00 - 1550 lectures.
Sampaoli ne se cache pas derrière le turnover
Comme à Moscou, Sampaoli se "satisfait" du point du nul

Supporters : son actualité

1 réaction à cet article
23/09/2021 à 14:20
Vasco93
Vasco93

à l'image de la tolérance dont on fait preuve dans pleins d'autres domaines relevant de la justice, tant qu'on aura pas compris qu'il faut taper fort dès le début pour que les voyous n'aient pas envie de recommencer on y arrivera pas, les demi mesures c'était bon avant, le monde a changé la société avec il faut sortir la schlague c'est désolant mais ça va pas s'arranger en jouant les bisounours

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit