Incidents de Nice : Rivère ne veut surtout pas faire appel

  •    
  •    
  • om facebook

Jean-Pierre Rivère n'envisage pas de faire appel des sanctions prononcées par la commission de discipline. Le ton de son discours a changé : son club a échappé au pire, et il en a visiblement conscience.

Jean-Pierre Rivère




Face à la presse, Rivère a commenté les décisions prises par la commission, mercredi : "Ce qu'il s'est passé est inadmissible, a souligné le président niçois. On déplore évidemment ces incidents. Dans notre esprit, il n'est pas question de faire appel sur cette décision. La commission a fait son travail, en profondeur. Elle a pris ses décisions en dehors de toute la pression médiatique. On comprend la médiatisation, elle a des limites. On souhaite tirer un trait sur ce qu'il s'est passé. Notre premier travail est de nous demander ce qu'on peut faire pour que ça n'arrive plus jamais."

"Il faudrait qu'ils se mettent d'accord entre eux"

Le président de l'OGCN n'a apparemment pas trop compris que l'OM puisse s'étonner du manque de sanctions contre Christophe Galtier, après avoir constaté que ses deux joueurs et son membre de staff avaient été suspendus : "Quand est arrivé le cas de M. Galtier en commission de discipline, Pablo Longoria et l'avocat de l'OM ont dit qu'ils n'avaient rien demandé contre lui et qu'ils ne demandaient rien contre M. Galtier. Dans le rapport qu'ils avaient soumis, il y avait des éléments. Mais ils ont dit que leur position actuelle était que M. Galtier pouvait être exonéré de tout problème. Je ne lis pas beaucoup la presse, mais j'ai appris que quelqu'un de l'OM, le lendemain, a dit qu'il n'était pas d'accord par rapport à ce qu'il s'est passé avec M. Galtier. Donc il faudrait qu'ils se mettent d'accord entre eux en termes de com'. On ne peut pas dire en commission de discipline ‘On considère que M. Galtier ne doit pas être sanctionné' et le lendemain demander qu'il soit sanctionné. Il y a quelque chose que je ne comprends pas. Mais je ne sais pas comment ça fonctionne."

L'image de Rivère discutant avec un supporter revêtu de t-shirt extrémiste restera. Nice et le football français dans son ensemble ne sortent pas grandis de cette affaire.


Gardez adblock activé, mais aidez-nous autrement ! Plus d'infos ici

Par FootMarseille le vendredi 10 septembre 2021 à 15h06 - 1364 lectures.
Sampaoli : "Les sanctions ? Je pense que mon opinion ne vaut pas grand-chose"
Germain : "J'ai vécu deux ultimes saisons compliquées"

Jean-Pierre Rivère : son actualité

3 réactions à cet article
10/09/2021 à 15:18
chuuwah
chuuwah

Pour l'instant Rivère peut se la couler douce… OM

10/09/2021 à 16:20
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Evidemment, la sanction n'a pas été si négative.
Son équipe n'a rien eu. Les matchs à huis clos ne durent pas longtemps.
Bref, c'est cool pour lui alors qu'il est le premier responsable de ce qui s'est passé...

10/09/2021 à 16:28
el condor
el condor

Alors lui, franchement, j'en avais une bonne image avant. L'image d'un mec sérieux.
Mais elle a volé en éclat cette image. Son comportement depuis 3 semaines n'a pas été digne. Encore que sur le coup, on peut ne pas tout maîtriser. Mais lui il en a remis couche après couche depuis la soirée des incidents.

Un tout petit monsieur. On peut défendre son club et c'est bien normal, mais la façon dont il a fermé les yeux pour, pire encore, accuser les joueurs - Payet en tête - d'avoir attiser le feu. Il est pathétique franchement. Je me suis bien trompé sur lui. C'est souvent dans les difficultés qu'on voit la valeur des personnes. Ben pour moi, c'est bon j'ai vu.

Le foot français ne peut pas grandir avec des dirigeants comme lui.

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit