Un sénateur dénonce la décision de la LFP

Le sénateur des Bouches du Rhône dénonce la jurisprudence décidée par la commission de la LFP, suite aux incidents survenus lors de Nice-OM.

LFP




Jérémy Bacchi, sénateur des Bouches-du-Rhône et membre de la commission culture, éducation et communication, a réagi aux sanctions prononcées par la Ligue, mercredi : "La LFP décide d'une nouvelle jurisprudence dangereuse, dorénavant le club coupable de violence ne perd plus les 3 points. Pire, elle met sur un même plan agresseurs et agressés (cf Alvaro Gonzalez ) et que dire du silence contre la tribune sud... Sidérant !"

Outre le message pas clair du tout sur les débordements et les signes nazis, la LFP a oublié de s'occuper des cas de Jean-Clair Todibo, Justin Kluivert et Christophe Galtier. Aucun des trois n'a été suspendu.


Par FootMarseille le jeudi 09 septembre 2021 à 13h06 - 2158 lectures.
Amavi, Milik et Under aux soins, Payet absent
Djibril Cissé fait son retour à l'OM

Logo LFP : son actualité

2 réactions à cet article
09/09/2021 à 13:27
\\Fredo84//[sW]
\\Fredo84//[sW]

Ils ont ouvert la boite de Pandore, attention aux conséquences....

09/09/2021 à 15:07
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

C'est sans doute cela le pire.
M'étonnerait que notre direction en reste là...

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit