Incidents de Nice : ce que pourrait décider la commission de discipline, ce soir

La commission de discipline ne devrait pas tout trancher, ce mercredi, concernant les incidents provoqués par les supporters niçois, dimanche soir. Elle écoutera en premier lieu les versions des deux clubs et gèrera le dossier de Pablo Fernandez.

Nice OM incidents




D'après RMC Sport, la réunion de la commission de discipline ne devrait pas aboutir sur toutes les décisions, ce mercredi. Elle devrait lui permettre d'entendre les versions des Niçois, qui seront sur place, et des Marseillais, qui seront en visio. Elle ne devrait en revanche pas conduire à des sanctions pour les acteurs qui ont commis des actes éventuellement répréhensibles. Le média cite Dimitri Payet, Alvaro Gonzalez, Justin Kluivert et Christophe Galtier (oubliant peut-être Jean-Clair Todibo...), tout en précisant que certains agissements ne seraient peut-être jamais jugés. Nice va devoir s'expliquer sur sa sécurité déficiente, tandis que Benoit Bastien, l'arbitre, reprocherait au speaker niçois de ne pas avoir suffisamment fait passer d'appel au calme. L'OM aurait dénombré 70 projectiles lancés sur la pelouse. La commission décidera si le dossier est placé en instruction. Elle étudiera aussi le fait que la préfecture ait imposé de faire reprendre le match, une décision inédite.

La commission pourrait prononcer une suspension et un huis clos total à l'Allianz Riviera, à titre conservatoire. Cette séance sera également l'occasion pour Pablo Fernandez de s'expliquer sur son intervention musclée sur un supporter niçois. Il sera entendu et expliquera pourquoi il a agi de la sorte : on voit sur certaines images qu'il sprinte pour venir au secours de Luan Peres. Le média précise qu'il avait appris le décès de sa maman, quelques heures plus tôt, ce qui pourrait expliquer sa nervosité. Mais qui ne serait pas nerveux, sous la menace d'une tribune ? Pablo Fernandez va se défendre par le biais d'une lettre d'excuses et pourrait aussi être sanctionné en interne, à l'OM. Le score pourrait enfin ne pas être décidé ce soir. Compte tenu des précédents, il paraitrait aberrant que l'OM n'obtienne pas une victoire sur tapis vert. Mais la commission nous a habitué à des décisions... étonnantes.

RMC rappelle par ailleurs que l'UNFP a prévenu qu'elle n'accepterait pas de sanctions envers les joueurs, qui sont "les victimes", et non les coupables.


Par FootMarseille le mercredi 25 août 2021 à 09h24 - 3266 lectures.
Cardoze a renvoyé Estrosi dans les cordes
Leblois : "La confirmation que Longoria avait la taille patron"

Logo LFP : son actualité

4 réactions à cet article
25/08/2021 à 09:34
Vasco93
Vasco93

ça se finira encore encore en carotte pour l'OM

25/08/2021 à 09:51
Arkaos35
Arkaos35

Si on a pas match gagné au tapis vert, c'est un scandale de base pour moi. Et ce même si on a fait l'erreur de se porter volontaire pour rejouer le match.

25/08/2021 à 10:43
QuestCeQuiA
OM


L’UNFP qui demande aucune sanction contre les joueurs, ça aussi c’est à suivre. Sinon plutôt d’accord avec toi , on a l’habitude malheureusement de se faire enfler en commission. Mais la se serai vraiment le scandale de la décennie. FORZA l’OM

25/08/2021 à 12:17
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

En attendant, si l'on comprend bien ce qui écrit dans cet article, ça signifie que rien, ABSOLUMENT RIEN, ne sera réglé / décidé concernant le problème de ces ultras fascistes qui devraient exclus définitivement d'entrée dans n'importe quel stade de France et d'ailleurs.
Sans doute est-ce du côté de l'OM qu'il faut regarder pour évoquer cette exclusion définitive qui gangrène le football à Nice et certainement ailleurs...

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit