Cardoze : "La sécurité n'était pas garantie"

Jacques Cardoze, le directeur de la communication de l'OM, s'est expliqué sur la position du club après le match contre Nice, sur RMC.

Commanderie




"La sécurité n'était pas garantie. On a revu les images toute la journée. Il n'y a pas de filet de sécurité, il y a énormément de bouteilles qui ont été envoyés durant toute la rencontre. Nice n'a pas été capable d'assurer la sécurité de nos joueurs. Que se serait-il passé si on avait repris le match dans une ambiance électrique ? S'il y avait eu un penalty litigieux ? Une action litigieuse ? Une égalisation marseillaise litigieuse ?" a demandé Jacques Cardoze.

Contrairement à ce qu'ose prétendre le président de Nice, Jean-Pierre Rivère, l'OM n'a pas voulu reprendre la rencontre parce que la sécurité n'était pas assurée, et non pas parce que l'OM était mené 1-0.

Dans une autre interview ce lundi, cette fois-ci sur BFM TV, Jacques Cardoze a révélé que l'OM était prêt à rejouer la rencontre : "S'il faut rejouer ce match, en terrain neutre par exemple, puisque j'ai lu que c'était l'une des hypothèses qui est avancée, bien sûr que l'OM s'y pliera. Nous, dès le début, on a fait remarquer en tribune présidentielle qu'il y avait des jets de bouteille. C'était inacceptable et on en a dénombré au moins une cinquantaine."


Par FootMarseille le mardi 24 août 2021 à 10h18 - 1465 lectures.
La LFP "condamne fermement les violences"
Rivère : "On assume notre responsabilité"

La Commanderie : son actualité

2 réactions à cet article
24/08/2021 à 10:23
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Compte-tenu du contexte malsain, la position du club était la plus appropriée...

24/08/2021 à 13:43
Raynaldo
OM

Pas de match à rejouer ,match gagné sur tapis vert ça calmera tout ces pseudo supporters

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit