La LFP "condamne fermement les violences"

La Ligue de Football Professionnel a publié un second communiqué, ce lundi, en fin de journée, où elle donne des précisions sur le déroulement de la soirée.

Siège LFP




L'instance du football français a tenu a donner des précisions, alors que dans son premier communiqué, elle avait uniquement convoqué les deux clubs le mercredi 25 août. La LFP, qui "condamne fermement les violences", informe que "la décision de la rencontre a été prise, au sein de la cellule de crise, par le Préfet des Alpes-Maritimes afin de garantir l'ordre public et la sécurité des 32 000 spectateurs présents dans le stade." La LFP dit s'être "aligné comme toujours" sur cet avis. Cette précision indique que la LFP aurai pu vouloir arrêter la rencontre, comme l'arbitre du match, Mr Benoît Bastien.

L'instance affirme aussi qu'elle sera "vigilante" quant aux "réponses judiciaires" contre les "fauteurs de troubles à l'origine des incidents". La Commission de discipline devrait en tout cas rendre son verdict ce mercredi.


Par FootMarseille le mardi 24 août 2021 à 10h00 - 2874 lectures.
Mercato : Sörloth devrait partir en Liga
Cardoze : "La sécurité n'était pas garantie"

Logo LFP : son actualité

4 réactions à cet article
24/08/2021 à 10:09
blanka6
OM

Elle condamne les violences mais fait continuer le match.Il y a pas de d'hypocrisie la?

24/08/2021 à 10:21
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Une très légère évolution liée sans aucun doute aux pressions politiques. Mais "ce n'est pas c'est le Préfet" ne suffit pas à justifier la manière dont s'est terminé ce match. Jusqu'à preuve du contraire, ce n'est pas le Préfet qui dirige la L1.
Mais attendons les décisions de ce mercredi afin d'en dire davantage...

24/08/2021 à 10:21
\\Fredo84//[sW]
\\Fredo84//[sW]

La LFP à suivi l'ordre du préfet, histoire de ne prendre aucune responsabilité.
Je pense que l'on peu parler de non assistance à personne en danger.

24/08/2021 à 13:09
jörm
OM

"garantir l'ordre public et la sécurité des 32 000 spectateurs présents dans le stade".

OM

Le préfet et la LFP avaient peur que tous ceux qui sont liés à l'OM (des supps présents à la direction du club) montent dans les gradins pour exploser TOUS les supps de Nice ? OM OM OM

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit