Amavi : "Rien à voir avec ce qu'on faisait sous AVB"

Jordan Amavi (27 ans) s'est exprimé sur la méthode de Jorge Sampaoli. Il admet que cela travaille beaucoup.

Jordan Amavi




"Les séances sont longues, costaudes, ça ne nous fait pas de mal, c'est la prépa, tu bosses, tu apprends à garder la lucidité dans l'effort. Rien à voir avec ce qu'on faisait sous AVB, qui va comprendre qu'on est un peu fatigués, s'adapter. Lui, il ne veut rien savoir. En juillet, le lendemain d'un match, on a fait un entraînement, on était crevés, la conservation du ballon était compliquée. Sampaoli nous a dit : 'Mais vous méritez de mourir' !", a lâché le joueur. Tactiquement, les joueurs découvrent un nouveau système : "Il veut mettre en place un système qu'on ne connaît pas forcément, on travaille pour l'assimiler. On ne le fait pas encore à la perfection, mais on l'a assez bien compris, ça s'est vu sur le dernier match face à Villarreal, il y avait du beau jeu, tout le monde a respecté ce qu'il avait à faire."

"Je jouerai là où il y aura besoin"

Le latéral gauche ne sait pas encore s'il jouera piston gauche ou axial gauche : "(sourire) Il faudra demander au coach ! Je jouerai là où il y aura besoin. Sur le rôle de piston, la principale qualité qu'il souhaite : être percutant. Il veut des joueurs vifs, qui vont de l'avant. Il n'y a rien qui change pour moi, sauf que je n'ai pas d'ailier devant, mais c'est le même job, monter, descendre... Axial en revanche, c'est un nouveau poste. Pas tro de montées, je suis central. Pour moi qui ai l'habitude de faire des allers-retours... J'ai envie, mais je ne peux pas ! Parfois je suis aussi trop écarté parce que j'ai l'habitude d'être dans le couloir, je dois resserrer. Si ce système expose les trois centraux ? Il faut plus de concentration encore. Une inattention, on peut la payer cash. La gestion de la profondeur et des espaces n'est pas si complexe, il faut juste surveiller les bolides adverses."

Dans ses questions, le journaliste Mathieu Grégoire donne l'impression de vouloir souligner la lourdeur du travail fait avec l'Argentin. Il insistera vraisemblablement sur ça, si les résultats ne sont pas à la hauteur. Quant à Amavi, il pourrait démarrer le premier match officiel de la saison sur le banc, ce soir.


Par FootMarseille le dimanche 08 août 2021 à 09h00 - 4947 lectures.
Tigres : Thauvin prend un rouge pour sa première
Dall'Oglio : "L'OM a des ambitions, nous aussi"

Jordan Amavi : son actualité

3 réactions à cet article
08/08/2021 à 10:43
jörm
OM

"mais vous méritez de mourir" OM OM

J'aime cette mentalité, au moins, les gars ne se reposeront pas sur leurs lauriers OM

08/08/2021 à 12:06
Vasco93
Vasco93

on a rien sans effort et sans dur labeur les joueurs devraient s'inspirer des bleues et bleus du hand du volley du basket qui ont toutes et tous dit combien ils avaient travailler fort pour atteindre leurs objectifs et eux pour des clopinettes

08/08/2021 à 15:08
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Bien vu!!!

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit