Bouhafsi a expliqué pourquoi il avait moins d'info sur le mercato de l'OM

Mohamed Bouhafsi a concédé qu'il détenait moins d'informations sur le recrutement olympien, cette intersaison. Il pense que cela est dû aux réseaux utilisés par Pablo Longoria.

Mohamed Bouhafsi




"Il n'y a pas eu une centaine de noms qui sont sortis. Pour bien les suivre et pour être attentif à tout ce qui se passe à Marseille, il y a eu des mercatos avec Vincent Labrune où il y avait 90 noms qui sortaient. Là, les noms qui reviennent à chaque fois, ce sont des pistes qui vont au bout. Parce que Pablo Longoria identifie les profils et les joueurs. Pour répondre à certaines questions que je vois sur les réseaux sociaux : 'Mais pourquoi vous avez moins d'informations sur les joueurs ?'", a expliqué le journaliste sur les ondes de RMC.

"Tout est déjà ficelé quand ça sort"

Il pense avoir l'explication : "C'est parce que Pablo Longoria ne travaille pas sur le marché français. Il travaille sur le marché étranger. Et sur le marché étranger, c'est naturel d'avoir des noms plus difficiles à trouver puisque Pablo Longoria n'en informe même pas les autres dirigeants de l'OM. Il boucle un accord financier avec le joueur et après il en informe la direction financière qui va rédiger le contrat. Mais tout est déjà ficelé quand ça sort", a-t-il poursuivi.

Pour rappel, l'OM attend sa septième recrue de l'intersaison. Il devrait s'agir de Luan Peres (Santos).


Par FootMarseille le vendredi 09 juillet 2021 à 10h09 - 2910 lectures.
Mercato : Longoria a de nouveau évoqué le dossier Milik
Mercato : toujours des discussions pour Almada ?

Mohamed Bouhafsi : son actualité

3 réactions à cet article
09/07/2021 à 12:31
pandaemonium.0
pandaemonium.0

"Dire c'est faire rire - Faire c'est faire taire" OM

09/07/2021 à 12:59
chuuwah
chuuwah

Excellente nouvelle !

09/07/2021 à 19:09
Coracino34
OM

C'est ça bien négocier! Ne pas étaler les négociations sur la place publique! Histoire ne ne pas éveiller la concurrence et ne pas faire monter les enchères. Et tant pis pour les blaireaux qui ne vivent que de "fake news" et de "on dit"!

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit