La Provence a répondu à Eyraud

  •    
  •    
  • om facebook

Le journal La Provence a réagi à la déclaration de Jacques-Henri Eyraud, lequel l'avait mis en cause dans les événements des dernières semaines.

Stade Orange Vélodrome




"De telles déclarations ne sont pas acceptables. D'abord parce que les équipes de votre journal ambitionnent chaque jour de porter à votre connaissance l'information la plus objective possible, que ce soit en matière de football comme de toute autre actualité. Les faits sont ce qu'ils sont. Les relater et porter sur eux un regard parfois critique est la vocation même d'un média. M. Eyraud est seul responsable de ses échecs. Ensuite parce que l'Olympique de Marseille n'est pas un club comme les autres. Il suscite évidemment de vives discussions tant le football est un sport de passion", a publié le quotidien sous la plume de Jean-Christophe Serfati, PDG et directeur de la publication du groupe de La Provence.

"En football comme ailleurs, il faut savoir rester bon joueur"

Et de poursuivre : "La presse quotidienne régionale, dont La Provence est fière de faire partie, par son ancrage dans la proximité, a vocation à participer à ce débat. Les choses qui vous animent, qui vous intéressent, qui sont au coeur de vos préoccupations, ont leur place dans nos colonnes. L'échange de points de vue ouvre parfois la porte à une remise en question, et il faut l'accepter. Nul ne doit douter que nos équipes les premières s'appliquent cette règle. "Le journalisme nous révèle les petitesses des grands hommes et la grandeur des petites gens", écrivait l'auteur Jean-Marie Poirier. En football comme ailleurs, il faut savoir rester bon joueur. Et surtout éviter la posture du mauvais perdant."

De JHE aux leaders des groupes de supporters, en passant par La Provence, le constat est le même : il est apparemment plus facile de mettre en cause les autres, que de se montrer lucide sur ses propres erreurs.


Gardez adblock activé, mais aidez-nous autrement ! Plus d'infos ici

Par FootMarseille le dimanche 07 mars 2021 à 07h59 - 1962 lectures.
Ravanelli : "J'étais proche de signer à l'OM au mois de janvier"
Les Yankee demandent leur retour au Vélodrome

Stade Orange Vélodrome : son actualité

3 réactions à cet article
07/03/2021 à 09:12
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Entièrement d'accord avec la conclusion de cet édito.
C'est l'éternel difficulté relationnelle du commun des mortels, mais notamment de ceux qui exercent une fonction de pouvoir quel qu'il soit et à quelque niveau que ce soit...

07/03/2021 à 09:49
franc tireur
OM

pour , moi aussi , une auto critique de tout le monde est necessaire.
ça na pas l'air d'etre la tendence.

07/03/2021 à 10:53
ommilano
OM

LA PROVENCE = ceux qui ont couvert la grande compétence précédente...que ce grand club de leur ville à qui ils tiennentdonc tant , dont ils sont si fiers, soit dans les mains d'escrocs magouilleurs plutot incompétents à la tete du sportif, pendant des lustres, avec les résultats qu'on connait...eux, non plus, on les entendait pas...ils étaient moins exigents...mais bon y'avait du marseillais dedans...

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit