Les trois raisons pour lesquelles Eyraud a été écarté

  •    
  •    
  • om facebook

Le départ de Jacques-Henri Eyraud du poste de président aurait trois causes. La première concernerait l'une de ses interventions, la seconde aurait rapport à sa brouille avec les supporters et la troisième à la gestion du cas André Villas-Boas.

Jacques-Henri Eyraud




Selon les informations recueillies par La Provence, l'éviction de JHE est liée à trois épisodes. Le premier concerne donc ses propos calomnieux sur les Marseillais, à l'occasion d'une visioconférence organisée par "Le Shack", un espace de cool-working de la capitale. Le second aurait trait aux grosses tensions qui l'opposent aux groupes de supporters et qui ont abouti aux violences de la commanderie, le 30 janvier, puis au fameux courrier de mise en demeure. Les associations ont ensuite bénéficié de nombreux soutiens. Enfin, le troisième a rapport au départ d'André Villas-Boas. Le portugais a démissionné, avant d'être... mis à pied le 2 février. Le quotidien indique que le technicien souhaite simplement être libéré de son contrat, à la date à laquelle il a choisi de partir. Or Jacques-Henri Eyraud a préféré se lancer dans une bataille judiciaire "n'ayant aucun sens, si ce n'est de flatter son égo de combattant tout-terrain".

Comme L'Équipe, le journal provençal s'interroge sur le rôle qu'il va pouvoir tenir au sein du conseil de surveillance. Certains pensent effectivement qu'il ne s'agit pas d'un bouleversement, mais d'une réelle organisation. Il pourrait donc continuer à oeuvrer en étant en retrait.


Gardez adblock activé, mais aidez-nous autrement ! Plus d'infos ici

Par FootMarseille le dimanche 28 février 2021 à 09h36 - 2065 lectures.
Brun : "McCourt s'est acheté une paix sociale"
L'association OM réagit au départ de JHE

Jacques-Henri Eyraud : son actualité

4 réactions à cet article
28/02/2021 à 09:38
Omamamia
OM

et 4èmement Eyraud sa rime avec blaireau, tout simplement

28/02/2021 à 09:39
asap
OM

Il est pas écarté, il est promu au conseil de surveillance.

28/02/2021 à 10:58
Pytheas83bm
Pytheas83bm

il faut réparer ce qu'il peut l'être encore.
foutre officiellement ce projet agora à la poubelle et rompre le contrat avec avb à l'amiable, sans passer par une commission de discipline qui n'avait pour but que d'humilier un individu.

28/02/2021 à 13:59
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Un conseil de surveillance a le même fonctionnement qu'un conseil d'administration. Donc, il y assistera une fois par trimestre sans en être le président qui est FMC ou son représentant qui n'est pas JHE...
Sinon, totalement d'accord avec "Pytheas"...

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit