Germain : "Ca passe par une plus grande envie collective"

  •    
  •    
  • om facebook

Valère Germain (30 ans) s'est exprimé sur les grosses difficultés rencontrées par l'OM, ce mois de janvier.

Valère Germain




Lors d'un entretien accordé au Parisien, l'attaquant a évoqué la situation compliquée de son club : "Si les solutions étaient évidentes, on les appliquerait bien évidemment. Même quand tout allait bien en championnat, le groupe n'avait peut-être pas une si grande confiance. Les premiers échecs à Rennes ou à Angers ont eu un impact sur nos performances individuelles et collectives. À nous de trouver les ressorts pour se sortir, tous ensemble, de cette mauvaise passe", a déclaré le natif de Marseille. Il pense pourtant que le groupe ne manque pas de caractère : "Je ne crois pas. L'équipe n'a pas beaucoup changé par rapport à celle classée deuxième la saison passée. Les leaders, ceux qui portent la voix, sont toujours là. Il suffirait juste d'un match référence, d'un déclic, pour se relancer. Ça passe, peut-être, déjà par une plus grande envie collective."

"On n'a pas le droit de dire que la saison est déjà fichue"

Germain a aussi assuré que le vestiaire restait derrière son entraîneur, André Villas-Boas : "On est tous derrière lui. On est plusieurs à arriver en fin de contrat en juin. Il en va de même pour le staff. On ne sait pas de quoi sera fait l'avenir. D'ici là, on est tous dans le même bateau, avec la volonté commune d'aller chercher quelque chose de bien et de laisser, éventuellement, le club dans une position confortable. Quoi qu'on puisse en dire ou en penser de l'extérieur, le groupe continue à bien vivre." Il n'entend enfin pas lâcher l'affaire : "On ne va pas baisser les bras ni se lamenter sur nos points de retard et dire que la saison est, d'ores et déjà, fichue. On n'a pas le droit de réagir ainsi quand on porte ce maillot. Il faut se bouger. Tout va très vite dans le football. Des clubs qui nous précèdent sont susceptibles, à leur tour, de connaître une sale période. La qualification pour la Ligue des champions me paraît encore envisageable."

Si certaines absences ont pesé, lors des derniers matchs, les tensions internes au vestiaire compliquent sérieusement la saison de cet OM. On peine désormais à croire que cette équipe était virtuellement 1re ou 2e du classement de Ligue 1, il y a quelques semaines.


Gardez adblock activé, mais aidez-nous autrement ! Plus d'infos ici

Par FootMarseille le samedi 23 janvier 2021 à 10h57 - 961 lectures.
Ben Yedder : "Il faudra gagner contre l'OM"
Mercato : Amavi devrait aussi partir libre

Valère Germain : son actualité

1 réaction à cet article
23/01/2021 à 12:46
Vasco93
Vasco93

pfffff...toi franchement ... quand j'ai vu ton centre au 3ème poteau contre Lens je me suis dis 100000 euros par poteau ça fait cher

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit