Le Mée pense que le Brexit va affaiblir la L1

L'agent de joueurs Yvan Le Mée pense que le Brexit va lourdement impacter le football français. Il s'attend à ce que des clubs soient en grande difficulté, ces prochains mois.

Stade Orange Vélodrome




"Avec la nouvelle réglementation des transferts en Premier League, ça va être compliqué. J'ai peur pour le football français. Car ça peut tuer les carrières des joueurs qui ont la possibilité de se lancer en Angleterre. Je pense par exemple à Neal Maupay, formé à Nice, qui brille actuellement à Brighton après avoir performé à Brentford en D2. Avec le Brexit, il n'aurait pas pu suivre ce cursus de progression. Et en plus de bousiller la carrière de certains joueurs, ça va faire mal aux clubs. Avant, les formations françaises de la deuxième partie de tableau vendaient des joueurs à 10-15 ME dans des clubs moyens de Premier League, mais maintenant, il n'y aura plus la possibilité de le faire... Le Brexit n'est pas une bonne chose pour le foot français. Surtout qu'il va profiter à d'autres championnats que la L1, vu que les joueurs français partiront ailleurs à l'étranger", a déclaré le conseiller de Niels Nkounkou sur les ondes de RMC.

Le football français est impacté par une succession d'événements aux dures répercussions. Après la crise économique générée par la Covid-19 et le retrait de Mediapro, certains clubs comptaient sur la Premier League pour renflouer leurs caisses. Il reste à voir si d'autres championnats parviendront à prendre le relai.


Par FootMarseille le dimanche 03 janvier 2021 à 10h03 - 2356 lectures.
EdF : Cantona se serait auto-exclu en 1996
Le Gall assure qu'il voulait quitter l'OM

Yvan Le Mée : son actualité

10 réactions à cet article
03/01/2021 à 10:09
Pytheas83bm
Pytheas83bm

d'un autre côté, les droits tv anglais avaient créés une bulle inflationniste qui nous faisait beaucoup de mal aussi puisqu'on n'arrivait pas à garder nos joueurs ou alors en les payant trop cher par rapport à leur valeur sportive.
on aura moins d'argent ? il faudra faire avec.
on dit que c'est normal qu'un footballeur gagne par mois 20 fois le salaire annuel d'un smicard, et bien non, ce n'est pas normal.

03/01/2021 à 10:14
giorgio
OM

Je crois surtout que c'est ton portefeuille à toi Le Mée qui va souffrir. Ça se sent à plein nez à la lecture de ces lignes. Moi je crois l'inverse. Il y aura peut être un peu moins d'argent dans les clubs français mais les clubs pourront enfin profiter un peu plus longtemps de leurs bons jeunes et des clubs comme L'OM auront enfin une chance d'aller chercher les bons jeunes joueurs de notre championnat sans y laisser leur fond de culotte...

Même si évidemment la menace des autres championnats existera toujours mais avec un niveau de concurrence financière moindre par rapport à la Première League.

03/01/2021 à 10:15
KingsleyK
KingsleyK

"Surtout qu'il (le Brexit) va profiter à d'autres championnats que la L1, vu que les joueurs français partiront ailleurs à l'étranger"

Là j'ai besoin que l'on m'explique.

03/01/2021 à 10:28
ESTEBAN 06
ESTEBAN 06


Bravo analyse impeccableOMle père Le Mée (qui est toujours fielleux avec l'OM) commence à se poser des questions sur son propre cas, il n'en a rien à branler des hypothétiques retombées financières de tout ordre.

03/01/2021 à 10:58
GoraPizzHerria
GoraPizzHerria


Merde, comment faisaient les joueurs avant 1995 ? Ceux qui doivent faire carrière font carrière, le nombre de places dans les effectifs professionnels restent le même. Visiblement, ça permettra+ aux Neal Maupay anglais de faire carrière chez eux, et alors ?
Maupay aurait très bien pu s'imposer +ou- de la même façon en France ou ailleurs. A moins que faire carrière pour Le Mée revient à toucher bien + en salaire pour les même performances ?OM

03/01/2021 à 12:22
asap
OM

Ce que Le Mee dit:
avant le brexit, les clubs anglais moyens pouvaient se permettre d'engraissaient les clubs français moyens par l'achats de joueurs français moyens voir très moyens, les faisaient progressés puis les revendaient plus chers au tops clubs ou ils revenaient en France à moindre coup (Morgan Schneiderlin, Louis Saha, Lys Mousset, Anthony Knockaert, Kanté, Aboubakar Camara..) Maintenant avec la demande du permis de travail, c'est plus possible. Les plus petits anglais ne pourront plus faire ça.
Des clubs comme Caen, Strasbourg, Amiens, voir l'OM (Sanson) par exemple ne pourront plus compter surl'achats généreux de leurs joueurs par les clubs anglais. Oui il y aura un grand manque à gagner pour ces moyens clubs de ligue 1 et de facto, leurs agents ne toucheront plus de commission.

03/01/2021 à 12:26
asap
OM

C'est bien connus, les joueurs français réussissent mieux à l'étranger quand France, question de mentalité et de professionnalisme.
Il y a qu'à lire les déclarations de Maxime Lopez surtout qu'il joue qu'à Sassuolo.

03/01/2021 à 12:32
asap
OM

@GoraPizzHerria

Il y avait deux ou trois Français en Angleterre avant 95 et Angleterre n'était pas ce qu'elle était maintenant.
Après la France et Angleterre se sont rendu compte que c'était un win win etl'exode de la France vers l'Angleterre à commencé..
Pour parler de salaire évidement que tout travailleurs va regarder à son salaire et si tu gagne mieux et que tu as un meilleur style de vie, tu signes.

03/01/2021 à 13:39
GoraPizzHerria
GoraPizzHerria

Merci pour ces éclaircissements, Yvan.OM

03/01/2021 à 20:56
Pytheas83bm
Pytheas83bm

je suis d'accord avec la plupart des interventions.
si j'ai bien compris leur système et si rien n'a changé, l'agent défend les intérêts du joueur c'est à dire qu'il va négocier un salaire et des conditions de travail.
il est payé par le club, ce qui est une anomalie, et sur la base d'un % sur le volume total de la rémunération du joueur sur la durée de contrat.
entre 7 et 10 % à l'époque.
par exemple un joueur qui gagne 1 M par an pendant 4 ans va gagner 4 M, l'agent se fera payer une commission entre 280 000 et 400 00 € par le club.
il est bien évident que si les salaires sont revus à la baisse du fait du dégonflement de la bulle causée par les nouvelles règles anglaises ( qui ne tiendront pas longtemps, je suis persuadé ), les commissions seront d'autant réduites.

bien entendu, la logique voudrait que l'agent soit payé par celui pour lequel il défend les intérêts, c'est à dire le joueur.
et là, ça serait l'entrée dans un nouveau monde.
c'est possible mais il faudrait que tous les dirigeants de club le décident ensemble.
autant demander à des crabes dans un panier de ne pas pincer leur voisin.

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit