Villas-Boas : "Je suis là pour les aider"

  •    
  •    
  • om facebook

André Villas-Boas espère que son équipe parviendra à se relancer face à Porto. Il a rappelé son attachement pour le club portugais.

André Villas-Boas




"C'est l'une de nos deux dernières chances pour rêver d'une qualification. On est obligé de faire quelque chose demain pour rêver d'une potentielle qualification pour les huitièmes à cause de nos deux mauvaises performances. On se trouve dans cette situation où on va se disputer cette possibilité avec Porto. On a cette obligation vis-à-vis de nous-mêmes et des supporters de faire quelque chose de différent sur l'état d'esprit, sur l'animation, sur l'envie qui nous a peut-être manqué contre City. On pouvait faire mieux contre City, même si cela aurait été très difficile d'une façon ou d'une autre. On va tout donner et voir si on peut proposer autre chose au niveau de la qualité de jeu", a déclaré le technicien phocéen face à la presse.

"On ne veut pas entrer dans l'histoire de façon négative"

Il espère que ses joueurs répondront présents : "Oui on avait le même sentiment avant. Cela ne change rien. On est obligé de jouer pour gagner quand on représente ce club, son passé. Tu peux perdre quand même. On n'est jamais en vacances. On se focalise, on veut, il faut faire mieux. Dans le championnat, on est bien, mais notre concentration reste la même pour tous les matches. Il faut continuer à pousser les joueurs pour donner un peu plus. Si cela ne nous permet pas d'avoir des points, il faut faire beaucoup. On ne veut pas entrer dans l'histoire de façon négative. Il faudra être là. L'équipe a changé, il faut gagner de l'expérience, continuer à être performants en Ligue 1."

Il pense que la concurrence a perturbé certains de ses éléments : "Le vrai changement de l'OM, d'une saison sur l'autre, c'est qu'on a la concurrence. Si on n'avait pas eu la compétition cette année, on aurait souffert. C'était difficile de mettre une équipe en place à chaque match. Les mecs qui sont là sont bons, et comme ils sont bons, ils énervent les indiscutables de la saison dernière. C'est normal, c'est la concurrence dans le football. J'essaye toujours de leur expliquer ce que j'ai à l'esprit du point de vue de la stratégie et de la performance. De sorte qu'il n'y ait aucun doute entre nous. C'est la grosse différence avec la saison passée. On a fait un très bon mercato, et on a de la concurrence. On croit beaucoup en ces joueurs qui nous ont qualifiés. Je suis là pour les aider."

"C'est la ville où je suis installé avec ma famille"

AVB a enfin rappelé son affection pour la ville de Porto : "Mon attachement à cette ville et la même que pour quelqu'un d'autre avec sa ville de naissance. C'est la ville où je suis installé avec ma famille, j'y ai passé toute ma jeunesse, liée à ce club de coeur, j'y suis très attaché émotionnellement. C'est comme pour vous les Marseillais avec la ville. C'est le même type d'attachement, viscéral."

Les Olympiens auront certainement à coeur de montrer un meilleur visage, demain soir. Il reste à voir si les Dragons les laisseront faire.


Gardez adblock activé, mais aidez-nous autrement ! Plus d'infos ici

Par FootMarseille le lundi 02 novembre 2020 à 19h12 - 1851 lectures.
Payet : "On travaille beaucoup pour s'améliorer"
Conceiçao : "Ce sera un beau match"

André Villas-Boas : son actualité

2 réactions à cet article
03/11/2020 à 07:52
Docom
Docom

Je ne suis pas du tout d'accord, mais alors pas du tout, sur le passage à propos de la concurrence entre les joueurs qui les ferait déjouer en quelque sorte. C'est tout le contraire qui devrait se passer. Y a quelque chose qui cloche dans ce discours.

03/11/2020 à 08:29
kakanerveux
kakanerveux

Ben il a raison, c'est un fait qu'il relate vu qu'il est dans le vestiaire donc si il le dit c'est que c'est vrai.
Regarde le 1er match contre l'Olympiacos, on voit bien que la compo est un hommage a ceux qui ont qualifié l'OM en LDC alors que Payet et Sanson sont dans les choux et il le sait.

Demain il doit imperativement mettre Gueye qui apporte de la sereinité qu'on a pas

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit