Droits TV : Aulas reste très inquiet

  •    
  •    
  • om facebook

Jean-Michel Aulas s'est exprimé sur les discussions qui ont actuellement lieu entre la LFP et Mediapro, concernant les droits TV. Le président lyonnais est inquiet.

Jean-Michel Aulas




Interrogé par l'AFP, le patron rhodanien a évoqué le nouveau confinement et s'est félicité que l'arrêt de la Ligue 1 n'ait pas été prononcé : "Je me félicite que nous ne soyons pas retombés dans l'erreur de la saison dernière commise par la Ligue française en particulier, suivie par quelques autres, consistant à arrêter les matches professionnels. C'était une erreur gravissime. Le confinement avec les matchs qui se déroulent devant la TV, cela permet de garder un lien social. Dans ces périodes aussi tendues, c'est essentiel de garder un lien avec les gens qui nous supportent", oubliant quelque peu ses volte faces lors du confinement.

"On est suspendus à un fil"

Il n'est par ailleurs pas convaincu que les négociations avec la chaîne de télévision vont aboutir : "Je ne pense pas, répond Aulas. Ce n'est peut-être pas l'avis de la Ligue. On sera dans une procédure probablement judiciaire ou autre. Sans entrer dans les détails, la Ligue a demandé à la société espagnole qui est la maison mère de la société française (Joye Media, needler) d'assumer la caution des paiements, ce qui n'a pas été possible pour l'instant, et recherche la possibilité que la maison mère chinoise (Orient Hontai Capital, NDLR) puisse se substituer en matière de garantie, ce qui n'a pas été le cas non plus."

Il ne perd néanmoins pas espoir : "On est suspendus à un fil pour l'économie des clubs et de la FFF, car une partie des droits TV finance le foot amateur, rappelle le président rhodanien. Il y a une très grande inquiétude, il faudra faire preuve d'imagination et d'efficacité pour se sortir de ce mauvais pas. (...) Il faut aussi réfléchir à un autre mode de diffusion, mais en cherchant une solution à moyen terme. On trouvera à court terme des solutions. (...) Des droits TV à la baisse ? Ce n'est pas sûr. Car le paysage a changé et on voit bien émerger des offres à la demande, segmentées, sans l'obligation de passer par un certain nombre de distributeurs. Quand Mediapro avait gagné l'appel d'offres, il avait toujours envisagé de passer par Canal Satellite pour distribuer ses images. Mais (...) ils ne se sont pas mis d'accord avec Canal pour distribuer. Peut-être qu'en simplifiant, et autour de Canal, on apporterait une solution pour l'utilisateur."

Les prochaines semaines s'annoncent décisives pour le football français.


Gardez adblock activé, mais aidez-nous autrement ! Plus d'infos ici

Par FootMarseille le vendredi 30 octobre 2020 à 08h24 - 872 lectures.
Mercato : Maksimovic aurait un plan pour son avenir
Houara-d'Hommeaux : "Les propos de Villas-Boas sont lunaires"

Jean-Michel Aulas : son actualité

Sois le premier à nous donner ton avis
Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit