PSG-OM : Neymar aurait bien tenu des propos racistes

  •    
  •    
  • om facebook

Neymar (28 ans) aurait bien tenu des propos racistes contre Hiroki Sakai (30 ans).

Neymar




La Cadena Ser a publié des images du match PSG-OM (0-1) montrant selon elle le Brésilien dire "Chino de mierda" ("Chinois de merde"). Il avait lui-même accusé Alvaro Gonzalez de l'avoir proféré des insultes racistes à son encontre. Neymar pourrait finalement payer très cher l'ensemble de son oeuvre, contre Marseille, alors qu'il a pourri le match dès le départ en s'en prenant à Dimitri Payet.

Le passage devant la commission de discipline est très attendu, ce mercredi. Il pourrait aboutir sur de très lourdes sanctions, alors que le règlement prévoit jusqu'à dix matchs de suspension pour de tels propos.


Gardez adblock activé, mais aidez-nous autrement ! Plus d'infos ici

Par FootMarseille le mercredi 30 septembre 2020 à 08h16 - 1870 lectures.
Di Meco : "Que Payet fasse du sumo..."
Aulas : "Ne pas vaincre l'OM serait une déception"

Payet Neymar PSG : son actualité

4 réactions à cet article
30/09/2020 à 08:21
paetio
OM

S’il y a une once de justice dans ce pays, ce dont je doute malheureusement, Neymar devrait être suspendu bien plus de 10 matchs.
Mensonge - racisme - homophobie : joli tiercé.

30/09/2020 à 08:47
Pytheas83bm
Pytheas83bm


si on calcule bien entre les insultes, les classiques mais aussi un raciste et une autre homophobe, les simulations, les fautes, deux sur sakai, une sur payet puis la poussette sur alvaro, et les coups, c'est pas moins de 7 cartons jaunes qu'il aurait du recevoir et 3 rouges si on applique le règlement à la lettre.
il fait un match infect.

30/09/2020 à 19:01
jörm
OM

Je dois admettre que je suis content OM

Il a provoqué un tollé médiatique sur un éventuel racisme d'Alvaro, et l'ensemble de son œuvre va lui retomber sur la gueule.

Elle est belle la vitrine du Qatar aux yeux du monde OM

30/09/2020 à 23:55
titom82
OM


La diffamation est punissable en France, et pas simplement en ayant pour sanction le fait de rester à la maison pour regarder ses collègues de travail bosser.

Ce serait bien qu'on sorte un peu du monde du foot et qu'on aille soumettre ça aux tribunaux un jour, le rectangle vert n'est pas une zone de non droit.

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit