Le clan Alvaro attaque Neymar

  •    
  •    
  • om facebook

Depuis le match de dimanche, Alvaro Gonzalez subit une pression importante, alors que son numéro de téléphone a été révélée au Brésil et qu'il reçoit, depuis, des menaces de mort.

Alvaro-Neymar




Agacé par cette situation, l'oncle du défenseur de 30 ans, Manuel Soberon, s'est exprimé sur la chaîne Telecinco : "Les mots qu'il a dit à Neymar sont "bobo" (idiot en espagnol, ndlr). Neymar l'a constamment insulté pendant le match. Il lui a dit qu'il gagnait quatre euros, pendant que lui gagnait 10 millions par an. Si on regarde de ce point de vue, ce sont eux les racistes. Le meilleur ami d'Alvaro à l'Espanyol était (Felipe) Caicedo, un joueur noir. Je ne sais pas s'il (Alvaro) va prendre des mesures contre Neymar. Maintenant, Neymar essaye de minimiser l'affaire, mais le mal est fait. Il est un peu hypocrite."

Neymar a publié un message sur son compte Instagram, hier, où il dit regretter ses réactions de dimanche, tout en confirmant ses dires sur d'éventuels propos racistes d'Alvaro Gonzalez. Lequel a reçu un crachat d'Angel Di Maria durant la rencontre, comme les images de la chaîne Téléfoot l'ont prouvées. Ces dernières n'ont par contre pas prouvé qu'Alvaro a eu des mots racistes envers le Brésilien.


Gardez adblock activé, mais aidez-nous autrement ! Plus d'infos ici

Par FootMarseille le mercredi 16 septembre 2020 à 08h12 - 3071 lectures.
Mercato : l'OM voudrait vraiment Touré
Villas-Boas botte en touche sur son avenir

Alvaro Gonzalez : son actualité

2 réactions à cet article
16/09/2020 à 12:35
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Tout est dit : rien de prouvé à propos des insultes racistes et crachat de Di Maria.
A part ça, c'est lui le coupable...

16/09/2020 à 13:40
Tsubasa1993
Tsubasa1993

Aujourd'hui, commission de discipline :
- crachat de Di Maria sur Alvaro -> filmé ;
- altercation Alvaro-Neymar -> à priori, pas d'insulte à caractère raciste.

Chapron et Garibian qui disent que Neymar a été celui qui a mis le feu aux poudres et qu'il aurait du être exclu avant le terme de la 1ère mi-temps.
Idem pour Paredes qui, dès son entrée en jeu commettait 2 grosses fautes qui, chacune, aurait valu un jaune orangé.

Ca va leur faire drôle aux parisiennes car :
- Neymar risque d'être poursuivi en justice pour diffamation et incitation à la haine (les menaces de mort reçues par Alvaro sont des preuves accablantes), sans compter au moins 3 matchs de suspension pour le coup donné à Alvaro ;
- Di Maria devrait avoir au moins 6 matchs de suspension pour ce crachat (d'autant plus qu'il était sous protocole covid).
- Paredes, ça devrait être 1 ou 2 matchs en plus de la suspension automatique de 1 match.

Il faut espérer que Benedetto sera blanchi ou, au pire, n'aura que son match automatique à purger.

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit