Casoni : "PSG-OM ? J'y allais pour faire mal"

Bernard Casoni portait le brassard, le soir du PSG-OM de décembre 1992. L'un des Clasicos les plus violents de l'histoire. Il a confié ses souvenirs.

PSG-OM 1992




"L'entraîneur parisien avait tenu un discours guerrier parce qu'il avait compris que c'était ce qui faisait la différence entre l'OM et le PSG, et qu'il voulait faire passer un palier à son équipe. 'Guerrier', 'nous marcher dessus', c'était les mots qu'il ne fallait pas employer, car c'était notre point fort, il nous a plus motivés qu'autre chose. Nous avions notre orgueil, du style 'tu vas voir à qui tu as affaire'. Sur le rapport de forces, nous avons été impressionnants, alors que nous sortions d'une période un peu difficile et que là, il nous a fait faire un pas en avant", s'est rappelé l'ancien défenseur dans La Provence.

"C'est vrai que lorsqu'on revoit certaines images, ça fait peur"

Et de poursuivre : "C'était notre plus, nous avions l'habitude du niveau européen, nous mettions beaucoup d'intensité dans les duels, moi j'y allais pour faire mal. Même si, eux aussi, avaient quelques joueurs qui mettaient des coups." Il admet néanmoins que ce match de 1992 était très chaud : "C'est vrai que lorsqu'on revoit certaines images, ça fait peur. Il y avait toutefois beaucoup moins de simulations, de joueurs qui pleurent au moindre contact comme aujourd'hui."

Pour rappel, Casoni a disputé 221 matchs sous la tunique de l'OM, entre 1990 et 1996.


Par FootMarseille le dimanche 13 septembre 2020 à 09h39 - 1348 lectures.
Beye : "Ce n'est pas le classique du siècle"
Mbia : "Nous étions tous prêts à aller à la guerre"

Bernard Casoni : son actualité

1 réaction à cet article
13/09/2020 à 15:02
magillico
OM

je confirme , il en a emplatré plus d un ^^

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit