Villas-Boas : "Je me suis vu quitter l'OM"

  •    
  •    
  • om facebook

André Villas-Boas est revenu sur son printemps et a confirmé avoir été proche de quitter l'OM.

André Villas-Boas




Lors d'une interview donnée à La Provence, le Portugais s'est exprimé sur sa décision de quitter le club, il y a quelques mois : "Je me suis vu quitter l'OM. Mais les joueurs m'ont appelé au moment où j'étais quasiment parti. J'ai dit à la direction du club que c'était plutôt facile d'arriver à un accord avec moi. Mais je voulais être respecté." Il a expliqué sa position : "Je voulais être respecté pour la saison qu'on a réalisée. Je m'étais prononcé publiquement pour Andoni et Albert. C'était une grosse surprise, une surprise négative, de les voir partir. Ce sont les joueurs qui ont, plus ou moins, sauvé la situation. On a eu un très bon rapport avec eux, je suis bien à Marseille, bien dans le club. Mais c'est vrai que ça a été très dur. Si ce n'était pas pour les joueurs, je pense qu'à la fin, on aurait trouvé un accord pour partir. C'était une question de temps."

"Il y a des choses qui te touchent en plein coeur"

Il avoue avoir été touché par les messages des joueurs : "Ils avaient une relation de confiance avec Andoni. Ils m'ont dit qu'ils m'avaient fait confiance, que notre relation était bonne et qu'on pouvait continuer à gagner. Ce type de relation humaine n'est pas normal. Au Zenith ou à Shanghai, j'ai eu de très bonnes relations humaines. Il y a des choses qui te touchent en plein coeur. J'ai parlé avec mon staff, on a décidé de continuer." Frank McCourt est aussi intervenu pour le pousser à rester : "Il a été plutôt direct, il a dit qu'il comptait sur moi. Je lui ai expliqué ma position. J'ai contacté Frank pour la première fois pour éclaircir les choses, pour essayer d'entendre ce qui se passait, quelle était sa vision. Il m'a expliqué ses raisons. Maintenant, on a une relation plus directe, on est plus en contact. Malheureusement, on n'a plus d'intermédiaire comme Andoni. Souvent, dans les grosses entreprises, les choses ne se font pas pour un problème de communication. Je pense que c'était le cas."

Il n'envisage a priori un départ qu'en cas de très mauvaise nouvelle : "Ma décision est définitive, sauf s'il se passe quelque chose de très négatif", a-t-il ajouté, précisent qu'il se sentait "très, très bien" à Marseille : "Le projet reste limité pour les questions que l'on connaît. On a un très bon groupe, des conditions de travail excellentes. C'est une grosse marque en France et dans le monde. C'est intéressant et excitant."

André Villas-Boas devrait bien être à la tête de l'équipe de l'OM, cette saison.


Gardez adblock activé, mais aidez-nous autrement ! Plus d'infos ici

Par FootMarseille le mercredi 22 juillet 2020 à 10h16 - 1647 lectures.
Civelli : "Balerdi ne sera pas classé parmi les guerriers"
Jump : Di Meco renvoie Akhenaton dans les cordes

André Villas-Boas : son actualité

3 réactions à cet article
22/07/2020 à 10:35
algeria95
algeria95

Heureusement qu'on l'a, je vous dit pas dans quelle ***** on serait aujourd’hui sans lui même si j'aime pas mettre les hommes au dessus de l'institution, là c’est un peu notre messie

22/07/2020 à 11:13
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Il restera celui qui a fait progresser le plus l'effectif depuis l'arrivée de FMC, même parmi un nombre incalculable de coachs précédents...

22/07/2020 à 16:12
oscar face
oscar face

Des fois les joueurs lâchent le coach et c'est le club qui morfle toujours, dans ce cas.

Hyper content de voir l'inverse se produire au même endroit, pour le plus grand bien du club.

Le comportement des joueurs sur et en dehors du terrain dépend souvent du coach et de ses actes.

Je retiens aussi le "il y a des choses qui te touchent droit au coeur" et surtout son dernier paragraphe entre les guillemets, à partir de "le projet est limité pour les raisons qu'on connaît..."

Le choix du coach, on en revient toujours là.

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit