Les clubs de L1 demandent l'aide du gouvernement

  •    
  •    
  • om facebook

Par le biais d'un communiqué commun, les clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 ont sollicité l'aide du gouvernement.

FootMarseille a besoin de vous ! On vous explique pourquoi ici.


Ligue 1




Les présidents de Ligue 1 et Ligue 2 ont publié un communiqué afin de demander des solutions au gouvernement, après l'arrêt définitif des championnats. Ils ont rappelé comment cette décision avait été prise :

"1. Le mardi 28 avril, Édouard Philippe, Premier ministre, annonçait dans un discours devant la représentation nationale, à l'Assemblée, que "la saison 2019-2020 des sports professionnels, notamment celle de football, ne pourra plus reprendre".

2. Ce même mardi 28 avril, Noël Le Graët confirmait en ces termes que la saison était bel et bien terminée en Ligue 1, Ligue 2, National et D1 féminine : "Ces quatre compétitions sont définitivement arrêtées pour la saison 2019-2020."

3. Le jeudi matin 30 avril, Maxime Saada, Président du groupe Canal+, adressait un courrier à la Ligue du Football Professionnel lui indiquant la rupture du contrat de diffusion de la Ligue 1 et de la Ligue 2 pour la fin de saison 2019-2020.

Ainsi, le football professionnel était placé face une réalité que personne ne saurait nier et qui ne lui incombe en aucune façon : une décision des plus hautes autorités du pays, relayée par le Président de la Fédération Française de Football, mise en oeuvre sans tarder par le principal diffuseur des compétitions.

Les trois décisions, liées les unes aux autres, avaient, pour nous tous, force de loi.

En présence du Président de la Fédération, le Conseil d'administration de la LFP, qui bénéficie d'une délégation de service public, n'avait pas d'autre choix, le jeudi 30 avril, que d'acter les directives gouvernementales."


Les formations de l'élite veulent se projeter vers l'avenir et attendent désormais des actions du gouvernement : "La situation du football professionnel est celle d'un secteur sinistré, privé de recettes pendant cinq mois. Il dépend des pouvoirs publics, comme il l'a fait pour toutes les activités économiques durement frappées par la crise, de trouver des solutions, avec nous. Cela passe par un plan de relance dont nous espérons pouvoir discuter rapidement le contenu et les modalités avec les ministères concernés, que nous remercions pour leur combat permanent au service de la santé de tous", ont-elles notamment ajouté.

S'il n'est pas question de reprendre la compétition, il paraît important de mettre Canal+, la fédération et le gouvernement en face de leurs responsabilités, face à la situation financière des clubs.


Gardez adblock activé, mais aidez-nous autrement ! Plus d'infos ici

Par FootMarseille le mercredi 03 juin 2020 à 10h08 - 2907 lectures.
Latour tacle aussi Payet
Grbic : "L'OM, ça fait rêver, mais..."

Ligue 1 Conforama : son actualité

2 réactions à cet article
03/06/2020 à 13:38
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Les présidents ont raison.
Le gouvernement a aidé beaucoup d'entreprises, il n'y a aucune raison qu'il n'aide pas les clubs qui sont aussi des entreprises sportives...

03/06/2020 à 16:29
medchant
medchant

Le problème dépasse largement le périmètre de nos frontières.
Je pense donc que c'est le moment de se poser la question du modèle économique au niveau européen.
Le FPF ne joue pas son rôle et la plupart des clubs sont des colosses aux pieds d'argiles sous perfusion de mécènes passionnés.
Une régulation fiscale et pourquoi pas un salary cap au niveau européen pourrait rendre ce divertissement plus équitable.

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit