Lizarazu a voulu réconcilier Deschamps et Dugarry

  •    
  •    
  • om facebook

Bixente Lizarazu s'est exprimé sur une émission de RMC, où se trouvait Franck Leboeuf, à propos des relations tendus entre deux anciens de l'OM, Didier Deschamps et Christophe Dugarry.

FootMarseille a besoin de vous ! On vous explique pourquoi ici.


Didier Deschamps




"J'ai essayé, j'ai fait beaucoup. J'ai parlé à Duga. Je ne peux pas me fâcher avec vous, c'est pas possible. Si je me fâche avec un mec de 98, j'ai l'impression de me couper de quelque chose. Je peux ne pas être d'accord avec mais je ne peux pas me fâcher. Je te le dis franchement ça me touche que tous les deux soient irréconciliables. J'ai essayé... Ça me fait chier. Je me dis que, quand on va commencer à vieillir, qu'est-ce qui va rester ? Les moments de fou qu'on a vécus ensemble et notamment cette Coupe du Monde. C'est un truc de malade. Je trouve que ça ne mérite pas de se fritter. Duga, je l'aime de folie et Didier (Deschamps), c'est pareil. Il y a deux têtus. Ça m'emmerde mais en même temps, je n'ai pas que ça à faire dans la vie (rires)."

Didier Deschamps, le sélectionneur des Bleus, a notamment peu apprécié les critiques parfois vives de Christophe Dugarry sur le jeu de l'Equipe de France et les choix des joueurs.


Gardez adblock activé, mais aidez-nous autrement ! Plus d'infos ici

Par FootMarseille le mardi 19 mai 2020 à 09h51 - 1530 lectures.
Villas-Boas a refusé une prolongation de contrat
Courbis : "Le responsable de la situation financière, c'est McCourt"

Bixente Lizarazu : son actualité

3 réactions à cet article
19/05/2020 à 13:10
Tana
Tana

Vu comment Deschamps est rancunier, ca sert à rien.
Dès que l'on attaque l'Homme, Deschamps il pardonne pas.

19/05/2020 à 13:28
Tsubasa1993
Tsubasa1993

Et au vue des deux carrières sportives et des qualités de chacun des deux, s'il fallait trancher, je serais plus "Deschamps" que "Dugarry".

19/05/2020 à 16:46
ÔMorocco
ÔMorocco

Deschamps devait être à même pas cinquante mètres de Dugarry quand le ballon est passé largement à gauche des buts de Taffarel, il était donc aux premières loges pour admirer tout le côté clutch de l'attaquant qui avait autant de talent que Zizou. C'est cet instant précis qui a forgé sa légitimité de consultant et qui lui mérite le respect : il connaît mieux que quiconque les difficultés de la pression du final level.

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit