Droits TV : un nouveau bras de fer entre "petits" et "gros" clubs ?

  •    
  •    
  • om facebook

Les "gros clubs de Ligue 1 souhaiteraient remettre le système de répartition choisi pour la période 2020-2024.

FootMarseille a besoin de vous ! On vous explique pourquoi ici.


Ligue 1




Dans son édition du jour, le quotidien L'Équipe révèle que des tensions opposent les "petits" et les "gros" clubs, concernant les retombées liées aux droits télévisuels de la période 2020-2024. Plusieurs grands clubs estimeraient que la question du partage n'est pas réglée : "Pour eux, l'accord passé en mars (sur la répartition des droits TV 2020-2024, NDLR), plus égalitaire et donc favorable aux "petits", ne peut s'appliquer que dans le cadre d'un package deal sur à peu près tous les sujets (gouvernance, système électoral à la LFP, réunification des syndicats de clubs...), qui touchent au fonctionnement du football professionnel."

Les "petits" clubs, qui sont majoritaires, ont la main depuis 2016 sur les droits TV. Ils ont "forcé" les "gros" clubs à négocier une répartition plus "égalitaire". S'il n'est pas boycotté pour protester contre Jean-Michel Aulas, le collège de Ligue 1 de vendredi devrait évoquer ce sujet bouillant.


Gardez adblock activé, mais aidez-nous autrement ! Plus d'infos ici

Par FootMarseille le mercredi 13 mai 2020 à 08h58 - 1429 lectures.
McCourt en procès aux Pays-Bas
Rool : "J'étais fier de finir comme ça, à l'OM"

Ligue 1 Conforama : son actualité

3 réactions à cet article
13/05/2020 à 09:36
Pytheas83bm
Pytheas83bm


les majoritaires qui imposent aux minoritaires leurs décisions, ça s'appelle de la démocratie.
un système ou les plus riches sont au pouvoir, ça s'appelle la ploutocratie.

13/05/2020 à 10:00
slash40
OM

Et ben go Eyraud, je ne peux que l'encourager à obtenir une meilleure répartition.

Ce n'est pas normal que ce soit les petits qui récoltent les fruits grâce aux gros. Parce que l'argent des TV, c'est grâce aux abonnements, et les gens s'abonnent majoritairement pour les gros clubs qui si ils n'étaient pas là, les petits n'auraient même pas la moitié de ce qu'ils ont aujourd'hui.

On va se retrouver avec des clubs de bas de tableaux qui vont pouvoir monter des budget de 50/60M€ contre 25/30M actuellement, donc ces petits clubs vont venir marcher sur les plages bandes des gros et le foot français va une nouvelle fois être tiré vers le bas. Déjà que les petits clubs demandent 10/15M pour n'importe quel joueurs, si demain ils doublent leurs budgets et n'ont plus besoin de vendre, c'est même pas la peine.

C'est une élite qu'il faut construire, tous les grands championnats ont la leurs, et si on veut être performant en coupe d'Europe, il faut donner plus de moyens à ceux qui la jouent. Et si l'élite performe, ça attirera des sponsors et les droits TV pourront aussi augmenter, parce qu'il faut être honnête, un Dijon/ Amiens même avec 60M de budget, ça fait pas rêver grand monde. Si la PL se vend aussi bien en Angleterre qu'à l'international, c'est grâce aux gros et non pas à Norwich et Brighton.

Pour moi, la LFP se trompe clairement de stratégie.

13/05/2020 à 10:37
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Il faudrait au moins une répartition effectuée à partir d'un ratio équilibré qui devrait s'appuyer sur des faits réels (budget des clubs, nombre de spectateurs, résultats sportifs, etc...)...

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit