Völler : "OM-PSG de 1993 ? J'en avais des frissons"

  •    
  •    
  • om facebook

Rudi Völler s'est remémoré la rencontre OM-PSG qui a suivi la victoire en Ligue des Champions, en mai 1993. L'ambiance du stade Vélodrome était exceptionnelle.

Rudi Voller, Eydelie, Pelé

"Dès l'échauffement, dans le regard de mes coéquipiers, j'ai vu une rage de vaincre et une détermination qui me donnaient l'impression que nous allions terrasser le PSG", a expliqué l'Allemand (propos relayés par L'Équipe). Le Vélodrome était en fusion : "Avant le coup d'envoi, lorsque nous avons couru du couloir au rond central, c'était sensationnel. J'en avais des frissons. Le public nous portait."

"En 2020, il y aurait eu au moins quatre expulsions"

La bataille a été rude : "Les Parisiens ne se sont pas laissés intimider", a ajouté l'ancien attaquant. Il a été décisif sur le but de l'égalisation : "Je récupère le ballon à peu près au point de penalty pour tromper Bernard Lama d'un tir croisé. À partir de là, le jeu s'est durci, Paris a senti que nous leur étions physiquement supérieurs et le but de Basile Boli au terme d'une séquence magique les a rendus encore plus agressifs. À la mi-temps, dans les couloirs, il y a encore eu des accrochages et les tacles ont été assassins des deux côtés en seconde période. En 2020, il y aurait eu au moins quatre expulsions !"

L'OM a terminé le championnat avec 2 points d'avance sur le PSG et Monaco. Völler, qui a défendu les couleurs phocéennes de 1992 à 1994, a marqué 30 buts en 77 apparitions.

Par FootMarseille le dimanche 22 mars 2020 à 09h18 - 3906 lectures.
Duluc : "La rivalité entre le PSG et l'OM reprend un peu de corps"
Carvalho : "L'équipe accepte bien la méthode de Villas-Boas"

Rudi Voller : son actualité

Sois le premier à nous donner ton avis
Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit