Droits TV 2020-2024 : la redistribution très favorable aux petits

  •    
  •    
  • om facebook

L'augmentation des droits TV 2020-2024 devrait être surtout avantageuse aux petits clubs de Ligue 1.

Stade Orange Vélodrome

Dans son édition du jour, L'Équipe fait le point sur le système de répartition des futurs droits TV. Elle devrait être assez égalitaire, entre les différents clubs de Ligue 1. Selon les éléments publiés, la manne de 400 millions d'euros supplémentaires "sera répartie à parts égales entre les pensionnaires de l'élite", à compter de la saison prochaine. Le montant devrait donc être inférieur à 20 millions d'euros par an, après déduction de la taxe Buffet.

Les clubs du milieu de tableau ont pris la main

Le média précise également que les droits TV internationaux seront eux davantage reversés à neuf clubs à vocation européenne. 20 millions d'euros seront partagés de façon égalitaire, et 40 millions selon un critère de notoriété. L'OM s'est opposé à ces décisions, tandis que Lyon s'est abstenu de voter. Cela n'a pas suffi étant donné que le règlement intérieur de la L1 prévoit que 16 clubs sont nécessaires pour soumettre une résolution au vote lors du conseil d'administration. Les clubs du milieu et du bas de tableau "avaient la main depuis longtemps" sur ce dossier. Depuis 2016, pour être précis, période à laquelle ils ont pris le contrôle de la Ligue.

Comme ce fut le cas à la fin des années 90, les clubs de Ligue 1 ont pris le parti de mal rétribuer leurs locomotives. Ces dernières, qui réalisent toutes les meilleures audiences, sont fortement pénalisées par rapport à ce qui se passe dans les autres championnats européens. On sait déjà tout ce que la Ligue 1 y perd.

Par FootMarseille le jeudi 19 mars 2020 à 08h55 - 1331 lectures.
Mbia : "Il faut absolument respecter les consignes"
Reynet était fan de Carrasso

Ligue 1 Conforama : son actualité

3 réactions à cet article
19/03/2020 à 09:50
Pytheas83bm
Pytheas83bm

en net, ce n'est pas tout à fait 400 M de plus.
au passage la ligue reverse dans les 18 % des droits tv au foot féminin, aux amateurs etc...
à titre d'exemple le contrat 2016-2020 avait atteint à l'époque 748,5 M.
si on additionne tous les droits tv 2018/2019 on arrive à une somme d'environ 613 M.
135 M ont été prélevés ce qui représente 18 % des droits tv.
si on applique le même ratio, ce ne seront pas 1,154 Md mais dans les 940 M à partager, soit 320 M de plus que 2016/2020.


sinon ça ""sera répartie à parts égales entre les pensionnaires de l'élite"
c'est sur ?.

19/03/2020 à 11:47
algeria95
algeria95

Pourquoi remettre en cause un modèle qui a tant fait gagner nos clubs francais sur la scène européenne ?

19/03/2020 à 11:59
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Parce que, comme il est écrit dans cet édito :"... Les clubs du milieu et du bas de tableau "avaient la main depuis longtemps" sur ce dossier. Depuis 2016, pour être précis, période à laquelle ils ont pris le contrôle de la Ligue..."

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit