Chiche : "C'est assez cool de le faire à Paris"

  •    
  •    
  • om facebook

Manuel Chiche a expliqué son clin d'oeil aux supporters de l'OM, lors de la cérémonie des Césars.

Stade Orange Vélodrome

"En fait, je m'étais dit : "Putain c'est sinistre comme soirée, comment est-ce que je place des trucs qui me font plaisir ?" Après, je suis allé boire un coup. Mais pas au Fouquet's, parce que ça, ça m'aurait cassé les couilles. Si on gagnait, il fallait que j'en place une sur Marseille. Je trouvais ça fun, de donner un petit peu de mon moment de gloire personnel et très éphémère à ma ville. J'avais toute ma famille, mes potes qui regardaient. Ça m'a fait plaisir, d'autant plus que j'y suis la semaine prochaine pour OM-Amiens", a déclaré le producteur lors d'un entretien accordé à So Foot.

"Le parasite de l'OM ? Le pauvre Sertic"

Son intervention a été saluée, dans la salle et puis après : "C'est assez cool de le faire à Paris en pleine salle Pleyel. Raison pour laquelle je préviens avant que je vais sûrement me faire siffler. Je n'en avais rien à foutre, de toute façon. Et puis, ils n'ont pas tellement sifflé. Les supporters de l'OM se planquent un peu dans le milieu, mais il y en a pas mal qui sont passés me voir en sortant. "Bravo, c'est cool ! Allez l'OM !" Je trouvais ça plutôt drôle, au lieu d'aller régler des comptes sur scène..." Chiche a enfin désigné le parasite de l'OM : "On va dire que le pauvre Sertic qui cire le banc depuis des plombes et à qui on a en gros interdit de jouer, bon, il doit avoir un peu les boules."

Un message sympa qui a fait plaisir à de nombreux fans phocéens.


Gardez adblock activé, mais aidez-nous autrement ! Plus d'infos ici

Par FootMarseille le dimanche 01 mars 2020 à 09h45 - 3493 lectures.
Courbis : "Benedetto tombe du ciel"
MacHardy : "15 millions d'euros, pour Benedetto, c'est cadeau"

Supporters OM : son actualité

1 réaction à cet article
01/03/2020 à 20:54
Tana
Tana

Vu ce qu'il montre sur le terrain, on devrait le foutre en quarantaine Sertic, pour éviter la contagion de sa nullité.

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit