Beye : "Au départ, la star, c'était Mido"

  •    
  •    
  • om facebook

Habib Beye s'est remémoré la saison 2003-2004. L'ancien capitaine phocéen a évoqué les rôles joués par Didier Drogba et Mido.

FootMarseille a besoin de vous ! On vous explique pourquoi ici.


Didier Drogba

"Il faut se souvenir qu'au départ, la star, c'est Mido, a rappelé l'ancien défenseur dans les colonnes de La Provence. Didier, qui avait fait une belle saison avec Guingamp, avait un fort potentiel, mais il était le complément de l'Égyptien, chaudement accueilli au Vélodrome. Et puis, il y a eu le triplé de Didier contre le Partizan Belgrade en Ligue des champions et là, le statut a commencé à basculer, même dans le vestiaire. Pour le public, l'idole, c'est devenu Didier."

"Mido ne jalousait pas Drogba"

Mido est néanmoins resté exemplaire : "C'est vrai. Mido n'était vraiment pas quelqu'un qui allait te mettre la merde dans le vestiaire ; il était toujours joyeux, drôle, déconneur, vous avez dû vous en rendre compte à l'époque, il était sympa avec la presse aussi. Évidemment, il y avait une petite rivalité entre les deux, mais à un moment donné, il a eu l'intelligence de comprendre que Didier était passé dans une autre dimension et il ne le jalousait pas. À la fin, on l'a un peu perdu, il a pris du poids, et il n'est pas resté quand Didier est parti, mais on ne garde que de très bons souvenirs de lui", a-t-il ajouté.

Cette saison là, Drogba a marqué 32 buts en 55 matchs, et Mido en a mis 9 en 33 apparitions.


Gardez adblock activé, mais aidez-nous autrement ! Plus d'infos ici

Par FootMarseille le dimanche 16 février 2020 à 09h33 - 2090 lectures.
MacHardy est "très inquiet" en raison des blessures
Le rêve "un peu fou" d'Alvaro Gonzalez

Ahmed Hassan Mido : son actualité

2 réactions à cet article
16/02/2020 à 11:18
Tana
Tana

J'ai pas vu beaucoup de match au vélodrome dans ma vie (malheureusement) mais j'ai vu Mido claquer un doublé contre LeMans OM

16/02/2020 à 14:00
bongo
bongo

Je me souviens du début de saison où les deux se tiraient la bourre ... Puis en effet, l'un se recoiffait avant de centrer (ce qui n'est pas grave mais a été une "affaire" du niveau du raté de ballon de Nakata ) pendant que l'autre claquait contre les plus grands en Europe a moitié blessé ....
Mais oui, Mido était doué. C'était un branlot, un vrai, mais il était doué. Son enroulé contre Rennes (de mémoire ) avec rebond reste un but incroyable.

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit